National
14:45 27 février 2019 | mise à jour le: 3 mars 2019 à 00:00

Immersion francophone au Nouveau-Brunswick: le ministre de l’Éducation est inquiet

Immersion francophone au Nouveau-Brunswick: le ministre de l’Éducation est inquiet
Photo: James West/La Presse canadienneDominic Cardy et Jake Stewart

FREDERICTON — Le ministre de l’Éducation du Nouveau-Brunswick soutient que le programme d’immersion francophone de sa province suscite de vives inquiétudes. Il demande l’avis du public afin de trouver des pistes de solution.

Dominic Cardy a déclaré que le gouvernement s’était engagé à prendre des mesures pour que le système scolaire obtienne plus de diplômés bilingues.

En janvier, la vérificatrice générale, Kim MacPherson, s’était interrogée sur l’efficacité du programme d’immersion francophone. Elle avait constaté que sur les 1624 élèves inscrits en 2005, 75 pour cent avaient abandonné le programme à la fin du secondaire, et que 10 pour cent seulement avaient atteint l’objectif de maîtrise des langues du ministère de l’Éducation.

Le ministre Cardy dit que le système fait face à des défis de taille, notamment la pénurie d’enseignants qualifiés pour offrir l’immersion en français.

Le public aura donc la possibilité de répondre au sondage en ligne jusqu’au 31 mars. Dominic Cardy estime qu’il est trop tôt pour déterminer le temps qui sera nécessaire pour mener à bien son examen.

«Afin de créer un système d’éducation de calibre mondial qui inspire et innove, ce gouvernement s’engage à assurer à tous les enfants du Nouveau-Brunswick une chance égale de devenir bilingues», a insisté M. Cardy.

La Presse canadienne

Articles similaires