National

Un programme pour protéger l’habitat du saumon sauvage et rétablir les stocks

Un programme pour protéger l’habitat du saumon sauvage et rétablir les stocks
Photo: THE CANADIAN PRESS/Chad HipolitoJohn Horgan et Jonathan Wilkinson

VICTORIA — Les gouvernements fédéral et de la Colombie-Britannique ont annoncé vendredi la création d’un programme de partenariat de cinq ans visant à protéger l’habitat du saumon sauvage et à rétablir les stocks.

Le ministre fédéral des Pêches, Jonathan Wilkinson et le premier ministre britanno-colombien John Horgan ont précisé que les deux gouvernements débourseraient 142,8 millions $ pour le programme, dont 100 millions $ proviendront d’Ottawa.

Le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique dit être prêt à recevoir les propositions des groupes autochtones, des organismes de conservation et des groupes de recherche pour des projets visant à protéger et restaurer les stocks de saumon sauvage.

M. Wilkinson estime que la collaboration entre la province, les groupes de conservation, les scientifiques et les industries de la pêche récréative et commerciale permettra de mieux protéger l’espèce et d’augmenter la population.

M. Horgan a affirmé que tous les ordres de gouvernement et de l’industrie, ainsi que les groupes autochtones, les groupes de conservation et les groupes communautaires, devaient travailler ensemble pour améliorer les taux de survie du saumon sauvage, qui est menacé en raison de sa population en déclin et du changement climatique.

MM. Wilkinson et Horgan soulignent que le saumon sauvage fait partie intégrante du tissu culturel et social de la Colombie-Britannique et que la province a une longue tradition de pêche.

«Le gouvernement du Canada croit que la durabilité environnementale et la croissance économique vont de pair. Le tout nouveau Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique rétablira et protégera notre saumon sauvage du Pacifique, tout en créant plus de possibilités économiques et d’emplois pour les habitants de la Colombie-Britannique», a déclaré le ministre Wilkinson dans un communiqué.

La Presse canadienne