National

Un réserviste fait face à des accusations après un incident de nature sexuelle

Un réserviste fait face à des accusations après un incident de nature sexuelle
Photo: Archives MétroLes Forces armées canadiennes déploieront des effectifs au Nouveau-Brunswick.

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Un réserviste militaire fait face à plusieurs chefs d’accusation liés à un présumé incident survenu au mess de Fort Pepperrell, à Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador.

Les Forces armées canadiennes ont indiqué que le major Kirk Kendall, membre du 37e Régiment du génie de combat, fait face à un chef de conduite déshonorante, trois chefs de conduite préjudiciable au bon ordre et à la discipline et un chef d’ivresse.

Les accusations sont liées à un incident qui serait survenu en septembre dernier et qui, selon l’armée, était de nature sexuelle.

L’affaire pourrait faire l’objet d’un procès sommaire ou d’une cour martiale à une date et à un lieu qui restent à déterminer.

Le lieutenant-colonel Kevin Cadman, commandant au Service national des enquêtes des Forces canadiennes, a déclaré dans un communiqué que tous les membres des Forces «devraient pouvoir s’attendre à servir dans un milieu respectueux, professionnel et à l’abri des comportements sexuels dommageables et inappropriés».

La Presse canadienne