National

Nova Bus dit travailler fort pour remettre sur la route les autobus

Nova Bus dit travailler fort pour remettre sur la route les autobus
Photo: Archives Métro

MONTRÉAL — Nova Bus dit travailler avec les sociétés de transport pour remettre sur la route le plus rapidement possible des centaines d’autobus hybrides et électriques affectés par un problème mécanique.

Quelque 600 autobus hybrides et électriques ont été immobilisés jeudi soir en raison d’un problème mécanique, ce qui a affecté les services de transport du vendredi.

Les véhicules présentaient des problèmes avec la configuration «e-steering», qui concerne le système de direction, a précisé Nova Bus dans un communiqué transmis vendredi.

L’entreprise affirme travailler avec les sociétés de transport pour régler la situation «dans les meilleurs délais», ajoutant que certains autobus avaient déjà été réparés.

Les pièces manquantes ont été commandées et seront envoyées la semaine prochaine aux sociétés de transport pour qu’elles procèdent aux réparations.

À Montréal, sur les 283 bus immobilisés au départ, 63 ont pu retrouver la route pendant la journée, a annoncé la Société de transports de Montréal. D’autres véhicules pourraient s’ajouter étant donné que des inspections et des réparations auront lieu pendant la fin de semaine.

Vendredi matin, la Société de transport de Laval (STL) a fait savoir que le service d’autobus serait maintenu à la normale car des équipes à pied d’œuvre dès jeudi soir ont procédé à temps aux inspections nécessaires pour que ces autobus puissent assurer un service régulier et sécuritaire.

Dans un communiqué, le Réseau de transport de Longueuil (RTL) s’est réjoui d’avoir offert 95 pour cent du service en matinée. Neuf autobus ont été immobilisés et seront réparés le plus rapidement possible, ajoute-t-on.

À Québec, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a annoncé qu’elle inspecterait 81 véhicules hybrides. Vendredi, des départs ont été annulés ou retardés.

«Chez Nova Bus, la sécurité des utilisateurs est notre priorité. C’est pourquoi nous avons demandé, par prévention, que des inspections soient effectuées rapidement. Nous sommes conscients des impacts de cette situation et c’est pourquoi nous travaillons actuellement à mettre en place toutes les mesures nécessaires qui permettront la remise en service de ces autobus dès que possible», a conclu Martin Larose, vice-Président et directeur Général de Nova Bus.

La Presse canadienne