National

Trois incendies tournent au drame dans différentes régions du Québec

Trois incendies tournent au drame dans différentes régions du Québec
Photo: Archives Métro

MONTRÉAL — Les pompiers ont été fort occupés dans les derniers jours, alors que des incendies ont tourné au drame dans trois différentes régions du Québec.

Deux personnes ont perdu la vie dans un incendie à Sainte-Marie en Beauce. Les services d’urgence ont reçu un appel vers minuit au sujet d’une résidence unifamiliale en flammes sur la rue du Parc.

Les deux corps inertes ont été découverts par les pompiers. Les décès ont été constatés sur place.

Des enquêteurs et un technicien en scène d’incendie de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés sur les lieux, mais la thèse criminelle semble écartée. L’origine du feu reste toutefois à déterminer.

Les corps des victimes ont été transportés au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, à Montréal, pour une autopsie et l’identification formelle. Il était impossible dans l’immédiat de confirmer qu’il s’agissait des occupants des lieux, voire de déterminer leur sexe ou leur âge.

Un autre brasier a éclaté peu avant 8 h 15, samedi matin, dans une maison de Pont-Rouge, dans la MRC de Portneuf.

Une femme dans la cinquantaine a pu être évacuée. Celle-ci n’a pas été blessée, mais elle était en état de choc. Elle a signalé aux autorités la présence d’une autre personne restée prisonnière des flammes.

Les pompiers ont pu finalement entrer à l’intérieur de la résidence du rang Saint-Jacques vers 11 h 00. Ils ont alors découvert une personne inanimée, dont le décès a malheureusement été constaté un peu plus tard dans la journée.

Dans les Laurentides, des techniciens en scène d’incendie de la SQ ont aussi été appelés en renfort sur la scène d’un incendie de résidence qui s’est déclaré vers 2 h 30 vendredi matin, à Saint-Eustache, où deux personnes manquaient à l’appel. Les flammes ont ravagé une résidence du boulevard René-Lévesque située à l’angle du boulevard Léveillé. 

Trois maisons de ville ont été touchées par les flammes et les sinistrés ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

Les causes de cet incendie étaient inconnues dans l’immédiat. Le Service de police de la Ville de Saint-Eustache mène l’enquête, en collaboration avec la Sûreté du Québec.

La Presse canadienne