National

Des élections générales se tiendront le 16 mai à Terre-Neuve-et-Labrador

Des élections générales se tiendront le 16 mai à Terre-Neuve-et-Labrador
Photo: Sean Kilpatrick/La presse canadienneDwight Ball, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, a convoqué des élections générales anticipées le 16 mai, et la course s’annonce serrée entre les libéraux au pouvoir et les progressistes-conservateurs de l’opposition.

M. Ball a fait cette annonce mercredi dans le hall de l’édifice de la Confédération, à Saint-Jean, après avoir visité la lieutenante-gouverneure.

Le premier ministre sortant a déclaré que les électeurs avaient le choix «de reculer ou d’avancer» avec ce scrutin.

Le gouvernement Ball a déposé un budget optimiste, mardi, qui comprend un déficit plus modeste et près de 600 millions $ d’investissements en infrastructures.

Selon de récents sondages, les libéraux s’engagent dans une lutte serrée avec les progressistes-conservateurs, qui sont non loin derrière eux en deuxième place. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) occupe le troisième rang dans les intentions de vote.

En 2015, les libéraux avaient profité de la frustration des électeurs contre les progressistes-conservateurs, mais cette fois-ci, le gouvernement Ball doit lui-même défendre son bilan alors que la situation économique est difficile.

Le gouvernement a eu du mal à assainir les finances publiques, en raison d’années de déficits, des coûts de santé grandissants et de l’émigration importante.

Les élections devaient se tenir en octobre, mais le premier ministre avait signalé en mars qu’il voulait convoquer un scrutin avant la fin de l’année scolaire.

À la dissolution de la Chambre d’assemblée, les libéraux avaient 27 sièges, contre huit pour les progressistes-conservateurs et deux pour le NPD. Il y avait également trois élus indépendants.

Holly McKenzie-Sutter, La Presse canadienne