National

Les recommandations des experts sur l’avenir des médias attendues en juillet

Les recommandations des experts sur l’avenir des médias attendues en juillet
Photo: Archives Métro

OTTAWA — Le gouvernement Trudeau a annoncé mercredi quelques détails sur la distribution d’aide financière aux organismes journalistiques en difficulté. Et les détails ont réussi à inspirer une nouvelle attaque du chef conservateur Andrew Scheer.

L’aide — un crédit d’impôt sur la masse salariale et le droit de recevoir des dons de charité — a été annoncée au dernier budget fédéral et à l’énoncé économique qui l’a précédé.

Puisque le Parti conservateur y a vu une façon pour le gouvernement libéral de s’acheter des faveurs à la veille de la campagne électorale de cet automne, le ministre responsable Pablo Rodriguez a confié la gestion de cette aide à un groupe indépendant.

Le groupe décidera des critères d’admissibilité aux nouvelles mesures fiscales. Celles-ci s’élèvent à 595 millions $ sur cinq ans.

Mercredi, on a appris que huit organismes auront à soumettre chacun un candidat pour former ce groupe indépendant d’«experts».

Les huit associations sont les suivantes: Médias d’Info Canada (News Media Canada), l’Association de la presse francophone, Quebec Community Newspaper Association, National Ethnic Press and Media Council of Canada, l’Association des journalistes du Canada, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, Unifor et la Fédération nationale des communications.

Dans le communiqué annonçant ces nouveaux détails, le bureau du ministre Rodriguez souligne que ces associations ont été choisies parce qu’elles représentent la majorité des éditeurs de la presse écrite et des journalistes du pays.

Unifor, un syndicat, n’a pas sa place à cette table, d’après M. Scheer.

En fin d’après-midi mercredi, le chef conservateur rappelait sur Twitter que le syndicat se proclamait, cet automne sur le même média social, «le pire cauchemar d’Andrew Scheer». Unifor présentait ainsi son conseil exécutif qui commençait en novembre à planifier sa participation à la prochaine campagne électorale fédérale.

«Voici le groupe « indépendant » nommé par Justin Trudeau pour aider à décider comment dépenser 600 millions $ des contribuables en subventions aux médias en année électorale», a raillé M. Scheer dans son gazouillis, mercredi.

«Si Trudeau s’inquiète tant de l’ingérence politique, il peut commencer par expulser Unifor du panel», a-t-il réclamé. 

Le groupe indépendant d’experts sera formé à la mi-juin et devra soumettre ses recommandations au ministre Rodriguez en juillet.

Journalisme local

L’annonce de mercredi a également offert quelques détails sur les 50 millions $ à dépenser en cinq ans pour du journalisme local.

Le ministre Rodriguez a identifié les sept organisations qui administreront ces fonds et pourront donc embaucher des journalistes pour couvrir des nouvelles locales comme des réunions de conseils municipaux.

Médias d’Info Canada, en partenariat avec La Presse canadienne, se chargera du journalisme local imprimé et en ligne. Les cinq autres organisations s’occuperont des médias de langue officielle en situation minoritaire, des médias ethniques, de la radio et de la télévision communautaires.

Lina Dib, La Presse canadienne