National

Kenney dépose son projet de loi pour abolir la taxe sur le carbone

Kenney dépose son projet de loi pour abolir la taxe sur le carbone
Photo: Jason Franson/La Presse canadienneLois Mitchell

EDMONTON — Le premier ministre Jason Kenney a présenté mercredi un projet de loi pour abolir la taxe sur le carbone en Alberta. Il a averti les politiciens fédéraux que, s’ils essayaient d’imposer leur propre taxe, il ferait appel aux tribunaux.

«Promesse faite. Promesse tenue», a déclaré M. Kenney aux journalistes après que son nouveau gouvernement conservateur uni eut déposé son projet de loi phare.

La loi supprimera la taxe à compter du 30 mai, ce qui sera suivi par la liquidation des programmes, des rabais et des subventions qui l’accompagnent.

M. Kenney a soutenu que la taxe sur le carbone a été un fardeau économique sans «aucun gain environnemental».

Le premier ministre Justin Trudeau a déjà fait savoir que si l’Alberta supprimait la taxe, Ottawa imposerait sa taxe fédérale sur le carbone, comme elle l’a fait avec d’autres provinces: l’Ontario, la Saskatchewan, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick.

Dans un tel cas, M. Kenney prévoit contester la constitutionnalité de la taxe fédérale sur le carbone devant la Cour d’appel de l’Alberta.

L’Alberta aiderait également la Saskatchewan et l’Ontario dans leurs procédures judiciaires relatives à la taxe sur le carbone, a indiqué M. Kenney, mercredi.

Le projet de loi sur la taxe sur le carbone fait partie des quelque 12 pièces législatives que le gouvernement Kenney devrait adopter lors de sa première session. Elles ont été précisées mercredi par la lieutenante-gouverneure Lois Mitchell dans le discours du Trône.

Un projet de loi assouplira les règles pour aider les entreprises à se développer, y compris une réduction du salaire minimum, qui est à 15 $ l’heure, pour les travailleurs de 17 ans et moins. Un autre projet de loi réduira l’impôt sur les sociétés de 12 pour cent à 8 pour cent au cours des trois prochaines années.

Dean Bennett, La Presse canadienne