National

Les autorités confirment deux autres cas de rougeole au Nouveau-Brunswick

Les autorités confirment deux autres cas de rougeole au Nouveau-Brunswick
Photo: South_agency/Istock.comLe Nouveau-Brunswick compte maintenant neuf cas confirmés de cette maladie.

FREDERICTON — Deux nouveaux cas de rougeole ont été recensés au Nouveau-Brunswick, ont indiqué les responsables de la santé de la province.

Le Nouveau-Brunswick compte maintenant cinq cas confirmés de cette maladie.

Tous les cas ont été diagnostiqués dans la région de Saint-Jean. Les deux derniers cas, qui ont été confirmés samedi soir, sont reliés à un autre cas antérieur à une école secondaire de la vallée de Kennebecasis.

La médecin-hygiéniste en chef de la province, Jennifer Russell, a déclaré, par voie de communiqué, qu’une clinique de vaccination spéciale sera mise sur pied afin d’offrir le vaccin aux personnes qui fréquentent cette école et qui n’ont pas encore reçu une dose du vaccin RRO (rougeole, rubéole, oreillons) au cours des 28 derniers jours.

Une vaccination s’était déroulée vendredi dans le même établissement. La Dre Russell a annoncé qu’«une dose du vaccin RRO sera offerte en guise de protection supplémentaire et mesure de contrôle de l’éclosion en raison d’expositions récentes».

Les premiers symptômes de la rougeole peuvent comprendre de la fièvre, une toux ou de minuscules taches blanches dans la bouche. De trois à sept jours plus tard, une éruption cutanée avec des taches rouges apparaît, d’abord sur le visage, puis sur le tronc, les bras et les jambes.

«Je veux insister sur le fait que si ces symptômes sont présents, il est important que vous contactiez votre fournisseur de soins de santé, la Santé publique ou le 811 avant de vous rendre dans une clinique, à un bureau de médecin ou dans une salle d’urgence afin que les mesures nécessaires puissent être mises en place pour prévenir la transmission à d’autres personnes », a affirmé la Dre Russell.

À la fin du mois d’avril, les autorités avaient annoncé un premier cas de rougeole dans la région de Saint-Jean, précisant qu’il s’agissait d’une personne qui revenait d’un voyage à l’étranger.

 

La Presse canadienne