National

Le Canada ratifie un accord pour interdire la pêche dans le Haut-Arctique

Le Canada ratifie un accord pour interdire la pêche dans le Haut-Arctique
Photo: Getty Images

OTTAWA — Le Canada a ratifié un accord qui empêcherait la pêche commerciale dans le Haut-Arctique pendant 16 ans.

L’accord avait été signé en octobre dernier par le Canada et neuf autres pays, mais il ne sera exécutoire que lorsque toutes les parties l’auront ratifié.

Parmi les pays qui ont signé l’entente, on retrouve la Norvège, les États-Unis, la Chine, l’Islande, le Japon, la Corée du Sud et le Danemark. Elle n’a toutefois été ratifiée que par le Canada, l’Union européenne et la Russie.

L’accord s’applique aux eaux septentrionales situées à au moins 200 milles marins des côtes de tout État côtier, ce qui représente 2,8 millions de kilomètres carrés d’océan, soit à peu près de la taille de la mer Méditerranée.

Il prévoit également la participation et l’inclusion des peuples autochtones de l’Arctique et de leurs communautés, en reconnaissant la valeur importante de leurs connaissances pour la conservation de l’océan Arctique.

Il n’existe actuellement aucune pêche commerciale dans le Haut-Arctique, mais les stocks de poissons sont en train de se déplacer et les pêcheurs et les scientifiques se demandent ce que les mers les plus septentrionales de la planète abritent.

«Le Canada montre la voie à suivre pour protéger nos océans et combattre la pêche illicite, et c’est pourquoi nous avons été à l’avant-garde des négociations qui ont conduit à cet accord historique qui vise à protéger l’océan Arctique central», a déclaré le ministre fédéral des Pêches, Jonathan Wilkinson, dans un communiqué.

«Nous continuerons de travailler avec les peuples autochtones, les gouvernements territoriaux, l’industrie de la pêche, les groupes environnementaux et nos partenaires internationaux pour assurer une intendance responsable des océans, et aider à protéger les écosystèmes fragiles de l’Arctique pour les générations futures.»

La Presse canadienne