National

Une mortalité «inhabituelle» des baleines grises sur la côte ouest

Une mortalité «inhabituelle» des baleines grises sur la côte ouest
Photo: La Presse canadienne

VANCOUVER — L’agence fédérale américaine consacrée aux sciences de la mer a fait état d’un «événement de mortalité inhabituel» concernant les baleines grises, tandis que des dizaines de mammifères marins sont échoués sur les plages de la côte ouest du Canada et des États-Unis.

L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, la NOAA, affirme que 70 baleines ont été trouvées sur le territoire américain, de la Californie à l’Alaska, et que cinq autres se sont échouées sur la côte de la Colombie-Britannique.

John Calambokidis, biologiste de l’organisation Cascadia Research Collective, explique que la migration a commencé tôt et que les baleines retrouvées sans vie ne représentent seulement qu’une fraction du nombre qui meurt dans l’océan.

Les chiffres de cette année sont les plus élevés depuis l’an 2000, lorsque les carcasses de plus de 100 baleines avaient été découvertes. 

Une enquête scientifique sera effectuée sur les baleines qui migrent entre les eaux de l’Alaska et du Mexique.

Les populations de baleines ont été considérablement réduites en raison de la chasse commerciale. Il y a actuellement environ 27 000 baleines, même si elles sont toujours inscrites sur la liste des espèces préoccupantes dans la Loi sur les espèces en péril du Canada.

La Presse canadienne