National

Les femmes font toujours face à la haine et au racisme, dit Trudeau

Les femmes font toujours face à la haine et au racisme, dit Trudeau
Photo: Archives/MétroLe premier ministre Justin Trudeau

VANCOUVER — Le premier ministre Justin Trudeau estime que l’égalité entre les sexes est attaquée et qu’à l’ère des médias sociaux il n’a jamais été aussi facile de provoquer en exprimant des opinions répugnantes.

M. Trudeau a déclaré lors de la conférence mondiale Women Deliver 2019 sur l’égalité entre les sexes que la haine se frayait un chemin dans le débat public, que des groupes d’intérêt tentaient de faire reculer les droits des femmes et que les politiciens cédaient à la pression.

Le premier ministre n’a pas précisé ce à quoi il faisait référence, bien qu’il ait annoncé la semaine dernière qu’il envisageait de s’entretenir avec le vice-président américain Mike Pence du nombre croissant de lois américaines restreignant le droit à l’avortement.

M. Trudeau a soutenu que l’histoire des droits des femmes montre que chaque pas en avant est suivi d’un recul, et que les femmes sont toujours confrontées à la misogynie, au racisme et à la haine.

Il a également parlé de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, affirmant que le Canada pouvait et devait faire mieux pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes.

Women Deliver fait mondialement la promotion de l’égalité entre les sexes, de la santé, des droits et du bien-être des filles et des femmes. La conférence qui s’échelonne sur quatre jours est présentée comme le plus grand événement au monde en faveur de ces droits.

La Presse canadienne