National

Pas de cannabis pendant 28 jours avant de piloter un avion, tranche Transports Canada

Pas de cannabis pendant 28 jours avant de piloter un avion, tranche Transports Canada
Photo: La Presse canadienne/Justin TangLe ministre des Transports, Marc Garneau

OTTAWA — Transports Canada a adopté une nouvelle politique qui interdit aux pilotes d’avion, à l’équipage de conduite et aux contrôleurs de la circulation aérienne de consommer du cannabis 28 jours avant leur entrée en service.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, considère que la limite de 28 jours est «raisonnable», selon les données scientifiques disponibles, pour s’assurer qu’il ne reste plus de traces de THC dans le corps.

Il admet que cette norme sera difficile à contrôler, mais se dit confiant que les pilotes ont tout intérêt à la respecter pour le bien-être des passagers.

Selon le Règlement de l’aviation canadien, un pilote ne peut pas voler s’il est sous l’influence d’une drogue légale ou illégale, de l’alcool ou de médicaments «qui affaiblit ses facultés au point où la sécurité aérienne est compromise».

Il n’était pas question pour le fédéral de «bannir complètement» le cannabis, qui est légal depuis octobre dernier, pour les pilotes, précise M. Garneau.

Les compagnies aériennes sont libres d’imposer des restrictions plus strictes concernant la consommation de cette drogue, ajoute-t-il.

Le nouveau règlement sur le cannabis pour les pilotes est en vigueur depuis le 3 juin dernier.

Catherine Lévesque, La Presse canadienne