National

Conservation de la nature veut que l’on aide les tortues à traverser la route

Conservation de la nature veut que l’on aide les tortues à traverser la route
Photo: CONSERVATION DE LA NATURE CANADA

PELEE ISLAND, Ont. — Le groupe Conservation de la nature Canada exhorte les automobilistes à aider les tortues à traverser la route. 

Kristyn Ferguson, directrice de la conservation pour la région de l’Ontario, rappelle que nous traversons le moment de l’année où les tortues doivent traverser les routes pour se rendre à leurs aires de nidification. Elles peuvent aussi creuser ou de déposer leurs œufs sur l’accotement de sable ou de gravier des routes ou se réchauffer sur l’asphalte. 

Les huit espèces de tortues recensées en Ontario et six autres au Québec sont considérées comme menacées.

Les tortues sont des éléments importants de l’écosystème des milieux aquatiques parce qu’elles se nourrissent de feuilles mortes, d’insectes et de débris.

Mme Ferguson dit qu’il peut s’écouler jusqu’à 25 ans avant qu’elles se reproduisent et que seulement 2 pour cent des oeufs parviennent à l’âge adulte. En conséquence, même la mort d’une seule tortue tuée par un véhicule peut avoir des effets importants sur une population.

Elle ajoute que la plupart des tortues peuvent être facilement transportées. Sur le site carapace.ca, on conseille de « [soulever] la carapace à deux mains vers l’arrière de la tortue en la maintenant près du sol ou de la pousser doucement hors de danger [avec un objet].

La Presse canadienne