National

Le premier ministre du Manitoba convoque des élections le 10 septembre

Le premier ministre du Manitoba convoque des élections le 10 septembre
Photo: La Presse canadienne/Steve LambertLe premier ministre du Manitoba, Brian Pallister

WINNIPEG — Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a convoqué des élections provinciales un an avant la date prévue.

Le prochain scrutin devait se tenir en octobre 2020, mais M. Pallister a décidé qu’il aurait lieu le 10 septembre prochain.

Dans les derniers mois, le premier ministre donnait des indices qu’il allait convoquer des élections anticipées.

En vertu de la loi, la campagne électorale doit commencer officiellement de 28 à 35 jours avant le jour du vote. M. Pallister n’a pas encore décidé combien de temps durera la campagne.

Lors de son annonce à l’Assemblée législative, mercredi, M. Pallister a fait valoir que les Manitobains étaient «à la croisée des chemins» à la veille de ce nouveau scrutin.

Il reste plusieurs défis auxquels la province doit s’attaquer, a-t-il soutenu, dont la pauvreté, la criminalité et les problèmes de dépendance.

Les progressistes-conservateurs de Brian Pallister ont été élus en 2016, remportant 40 des 57 sièges de l’Assemblée législative, ce qui était la majorité gouvernementale la plus importante en un siècle au Manitoba.

Le gouvernement a récemment rempli sa plus grande promesse électorale, qui était de baisser d’un point de pourcentage la taxe de vente provinciale, qui passera de huit à sept pour cent.

Cette mesure entrera en vigueur le 1er juillet, six ans après que l’ancien gouvernement néo-démocrate eut augmenté la taxe de vente.

Les Manitobains devront aller aux urnes deux fois plutôt qu’une cet automne avec les élections fédérales qui sont prévues le 21 octobre.

La Presse canadienne