National

Les remplacements de la hanche et du genou sont en hausse au Canada

Les remplacements de la hanche et du genou sont en hausse au Canada
Photo: IStock Photos

MONTRÉAL — Les chirurgies pour remplacer la hanche ou le genou ont augmenté d’environ 17 pour cent au Canada depuis cinq ans, et ces interventions entraînent des coûts d’hospitalisation de 1,2 milliard $ en moyenne, selon de nouvelles données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

Dans un rapport publié jeudi, l’ICIS indique qu’en 2017-2018, 58 492 remplacements de la hanche et 70 502 remplacements du genou ont été effectués au pays. Il s’agit de hausses respectives de 17,4 et 17 pour cent depuis les années 2013-2014.

Signe du vieillissement de la population, les Canadiens les plus âgés sont surreprésentés dans ces données: les patients âgés de 65 ans et plus représentaient les deux tiers de ceux qui ont reçu une arthroplastie de la hanche et plus de la moitié (63 pour cent) des patients ayant subi une chirurgie au genou.

En fait, la hausse constatée dans le rapport «est largement attribuable au vieillissement et à la croissance de la population», note l’ICIS.

Cette augmentation des interventions entraîne des dépenses onéreuses pour les gouvernements, car elles coûtent en moyenne 10 000 $ chacune — et ce chiffre ne tient pas compte de la rémunération des médecins et des frais de réadaptation. En général, les patients restent 4,5 jours à l’hôpital pour ces chirurgies.

Le coût des reprises d’arthroplasties s’avère d’autant plus important, puisque la durée de l’hospitalisation est plus longue, selon l’ICIS. En moyenne, le coût d’hospitalisation d’une reprise s’élevait à 16 900 $ chacune.

Dans la majorité des cas, un remplacement de la hanche ou du genou est effectué pour traiter de l’arthrite dégénérative.

Pour les chirurgies de la hanche, le Québec se situe au deuxième rang derrière l’Ontario, avec un total de 11 050 en 2017-2018, soit une augmentation de 13,8 pour cent depuis cinq ans. C’est dans deux provinces de l’Atlantique que l’on retrouve les hausses les plus importantes: à Terre-Neuve-et-Labrador, on note une augmentation de 29,3 pour cent, et en Nouvelle-Écosse, une hausse de 24,5 pour cent a été enregistrée.

Pour les chirurgies du genou, le Québec est une fois de plus deuxième derrière l’Ontario avec un total de 12 810 interventions, ce qui représente une hausse de 13,9 pour cent. Les provinces où les augmentations ont été les plus remarquables sont la Colombie-Britannique (37,9 pour cent) et le Nouveau-Brunswick (29,9 pour cent).

Pour arriver à ces résultats, l’ICIS s’est fié aux chiffres du Registre canadien des remplacements articulaires, qui peuvent toutefois être incomplets, puisque la majorité des provinces fournissent ces données volontairement.

La Presse canadienne