National

Des aliments pour bébés sont trop sucrés, affirme l’OMS

Des aliments pour bébés sont trop sucrés, affirme l’OMS
Photo: Getty Images/iStockphoto

MONTRÉAL — Des aliments mis en marché comme étant appropriés pour les bébés de moins de six mois contiennent trop de sucre, révèle une enquête réalisée en Europe par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L’agence onusienne de la santé a examiné 7955 aliments ou breuvages destinés aux bébés et aux jeunes enfants offerts dans 516 commerces de quatre villes — Vienne, Sofia, Budapest et Haïfa — entre novembre 2017 et janvier 2018.

Dans ces quatre villes, jusqu’à 60 pour cent des produits étaient présentés comme étant appropriés pour des bébés de moins de six mois. Même si cette pratique est permise par la loi européenne, elle contrevient directement à deux codes de conduite de l’OMS qui stipulent explicitement qu’aucun aliment ne doit être mis en marché de cette manière.

Dans trois des quatre villes, plus de 30 pour cent des calories d’au moins la moitié des produits provenaient des sucres. Environ le tiers des produits mentionnaient parmi leurs ingrédients du sucre, du jus de fruits concentré ou un autre édulcorant.

L’OMS prévient dans un communiqué que cela pourrait influencer les enfants à rechercher des aliments plus sucrés.

Même si les fruits et les légumes contiennent naturellement du sucre, poursuit l’OMS, les niveaux élevés de sucres libres contenus dans les purées commerciales sont jugés «inquiétants».

L’OMS recommande de longue date que les bébés soient exclusivement allaités pendant les six premiers mois de vie.

 

La Presse canadienne