National

Hausse de popularité d’un programme visant à aider les pauvres à faire leurs impôts

Hausse de popularité d’un programme visant à aider les pauvres à faire leurs impôts
Photo: THE CANADIAN PRESS/Sean KilpatrickLes bureaux de l'Agence du revenu du Canada à Ottawa

OTTAWA — Le nombre de déclarations de revenus traitées par l’Agence du revenu du Canada (ARC) a augmenté depuis que le gouvernement fédéral a augmenté le financement d’un programme conçu pour aider les Canadiens pauvres à remplir le formulaire.

Cet argent supplémentaire permet à des ateliers mis sur pied par plus de 3000 groupes de fonctionner pendant toute l’année. Ces ateliers sont souvent dirigés par des bénévoles.

L’ARC souhaite améliorer ce service afin d’aider le plus grand nombre de contribuables à devenir admissibles aux programmes de soutien fédéraux, comme l’Allocation canadienne pour enfants qui vient d’être bonifiée.

Selon les données de l’ARC, le nombre de déclarations de revenus produites dans le cadre de ce programme a augmenté de six pour cent par rapport à l’an dernier.

En données brutes, l’ARC indique avoir reçu plus de 835 000 déclarations venant de personnes sans abri, d’Autochtones, de nouveaux arrivants, de personnes âgées ou handicapées.

L’aide fédérale a doublé par rapport aux années précédentes. Le gouvernement libéral avait porté à 13 millions $ les dépenses reliées au «Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt» dans son budget de 2018.

La Presse canadienne