National

Protection de la baleine noire: deux navires de la garde côtière mis à l’amende

Protection de la baleine noire: deux navires de la garde côtière mis à l’amende
Photo: La Presse canadienne via ACCOL/NEAQ and Canadian Whale InstituteAu moins huit baleines noires sont mortes dans les eaux canadiennes depuis le mois de juin seulement, le pire bilan depuis 2017, lorsque la mort d'une douzaine de ces cétacés avait été enregistrée.

OTTAWA — Transports Canada a mis à l’amende deux navires de la Garde côtière canadienne qui auraient enfreint les limites de vitesse dans le golfe du Saint-Laurent, où le transport maritime a notamment été pointé du doigt pour la mort de baleines appartenant à une espèce en voie de disparition.

Au total, six navires, dont un yacht luxueux et trois porte-conteneurs, ont écopé de sanctions pécuniaires en raison d’incidents qui se seraient produits avant le rétablissement des limites de vitesse habituelles, plus tôt ce mois-ci, lorsque le gouvernement a découvert que ses nouvelles limites avaient pour effet d’augmenter le trafic maritime autour d’emplacements fréquentés par les baleines noires de l’Atlantique Nord.

«Pendant la période de limitation de vitesse, puisque la limite de vitesse était la même dans toute la région du golfe, les données montrent que les navires empruntaient des itinéraires plus directs pour traverser le golfe plutôt que les voies de navigation, ce qui a fait en sorte que le trafic maritime s’est rapproché des emplacements où l’on avait observé des baleines», a expliqué Transports Canada dans un communiqué transmis lundi. 

Le ministère espère que la levée des limites plus strictes, imposées au mois d’avril, redirigera le trafic maritime vers les voies désignées, où aucune baleine noire de l’Atlantique Nord n’a été observée.

Au moins huit baleines noires sont mortes dans les eaux canadiennes depuis le mois de juin seulement, le pire bilan depuis 2017, lorsque la mort d’une douzaine de ces cétacés avait été enregistrée. Cinq autres baleines noires avaient alors péri aux États-Unis.

Le ministre fédéral des Pêches et des Océans, Jonathan Wilkinson, a déclaré il y a deux semaines qu’une seule mort a été rapportée depuis la mise en place de nouvelles mesures «agressives», au début du mois de juillet, pour protéger les quelque 400 baleines noires restantes à travers le monde.

 

La Presse canadienne