National

Pas d’augmentation de demandes d’aide pour les Canadiens à Hong Kong

Pas d’augmentation de demandes d’aide pour les Canadiens à Hong Kong
Photo: Vincent Thian/APAlors que la tension monte entre les manifestants et la police à Hong Kong, les diplomates canadiens de ce pays affirment qu’ils n’ont encore constaté aucune augmentation de demandes d’aide des 300 000 Canadiens qui vivent dans la région.

OTTAWA — Alors que la tension monte entre les manifestants et la police à Hong Kong, les diplomates canadiens de ce pays affirment qu’ils n’ont encore constaté aucune augmentation de demandes d’aide des 300 000 Canadiens qui vivent dans la région.

Le ministère de l’Immigration a déclaré qu’en date de vendredi dernier, les demandes d’aide étaient dans les limites de la normale et que les demandes de passeport des citoyens de Hong Kong n’avaient pas augmenté.

La semaine dernière, la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a déclaré que le gouvernement élaborait des plans d’urgence, mais on ignore la teneur de ces plans.

En 2006 et en 2011, le gouvernement canadien a évacué par voie aérienne des citoyens du Liban et de la Libye lorsque des conflits violents ont éclaté.

Le premier ministre Justin Trudeau a contourné une question sur le sujet lundi.

Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement envisagerait une démarche similaire pour les Canadiens vivant à Hong Kong, il a répondu qu’il était préoccupé par les Canadiens dans ce pays, mais également par les questions relatives aux droits de l’homme, à la liberté d’expression et à la liberté de réunion.

La Presse canadienne