National

Plus d’argent pour des groupes communautaires en santé et services sociaux

Plus d’argent pour des groupes communautaires en santé et services sociaux
Photo: Archives MétroDanielle McCann

MONTRÉAL — Les organismes communautaires en santé et services sociaux des régions de Montréal et Laval bénéficieront d’un coup de pouce, leur financement étant rehaussé de façon substantielle, selon la ministre Danielle McCann, pour l’exercice 2019-2020.

Des groupes concernés s’en réjouissent, mais ils soulignent toutefois que la somme ne correspond qu’à 10 pour cent des nouveaux investissements qu’ils réclamaient.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé jeudi, au cours d’une conférence de presse à Montréal, que les organismes communautaires de Montréal verraient leur financement rehaussé de 6 millions $, en plus des 150 millions $ qu’ils reçoivent déjà.

La ministre a évoqué une «hausse historique» et qui sera bel et bien récurrente, donc acquise pour l’an prochain.

Mais le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal souligne que la somme ne correspond qu’à 10 pour cent des nouveaux investissements réclamés par les organismes communautaires de la région.

«Les 528 groupes accrédités au PSOC (Programme de soutien aux organismes communautaires) ont besoin d’un total de 188 millions $ du programme pour répondre aux besoins de leurs membres et de la population», a commenté le regroupement.

«Avec les coupes dans les services publics effectuées par l’ancien gouvernement, les organismes communautaires ont dû faire face à une croissance des demandes d’aide», fait-il aussi valoir.

Dans la région de Laval, l’aide supplémentaire sera de 880 000 $, qui s’ajoutent aux 21,4 millions $ déjà versés.

Pour ce qui est de la distribution de ces fonds, la ministre McCann a fait part de sa volonté de mieux soutenir les organismes qui en recevaient moins, ainsi que ceux qui attendaient un premier financement.

Lia Lévesque, La Presse canadienne