National

Québec veut que 3700 Québécois de plus reçoivent du soutien à domicile cette année

Québec veut que 3700 Québécois de plus reçoivent du soutien à domicile cette année
Photo: Isabelle Bergeron photographePatient qui reçoivent des soins palliatifs à domicile.

MONTRÉAL — Le gouvernement de François Legault veut que 3700 Québécois de plus reçoivent des soins et du soutien à domicile cette année et souhaite aussi «intensifier» les services à ceux qui en profitent déjà, a-t-il annoncé vendredi en détaillant comment les 280 millions $ mis de côté dans le dernier budget de mars seraient utilisés.

Cette somme permettra d’offrir 1,5 million d’heures de soutien à domicile de plus que l’an dernier, notamment pour les aînés. Cela représente une augmentation de 20 pour cent des heures par rapport à il y a deux ans.

L’argent pourrait aussi permettre l’embauche de quelque 2570 nouveaux employés, à temps complet, pour prodiguer ces soins, a-t-on fait valoir.

Vendredi matin, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a qualifié cet investissement de 280 millions $ d’«historique». Bonifier le soutien à domicile était l’une des promesses phares des caquistes lors de la dernière campagne électorale qui les a menés au pouvoir.

La majorité de l’argent, soit 171 millions $, servira à augmenter «le volume et l’intensité» des soins pour les aînés, pour les personnes présentant une déficience physique ou intellectuelle, ainsi que pour celles vivant avec un trouble du spectre de l’autisme. Les soins palliatifs et de fin de vie sont aussi visés.

Les sommes investies sont récurrentes, a précisé la ministre McCann lors d’une conférence de presse tenue vendredi au CLSC de Verdun, à Montréal, en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.

Près de 5 millions $ serviront à bonifier le taux horaire minimum des travailleurs engagés de gré à gré pour offrir des soins à domicile. Le taux horaire sera alors de 14,25 $.

Actuellement, environ 360 000 personnes au Québec bénéficient de services de soutien à domicile, toutes catégories confondues, selon les chiffres du ministère de la Santé. Selon ces données, plus de 11 000 personnes étaient en attente d’un service à la fin juin.

«Le soutien à domicile, c’est la clé, c’est l’une des grandes clés de notre système de santé. (…) On veut repousser le plus possible le départ de la maison», a déclaré la ministre McCann.

Main-d’oeuvre recherchée

Questionnée sur la pénurie de travailleurs en santé pour combler de tels postes, la ministre McCann a répondu que son ministère fait beaucoup d’efforts pour la formation, qu’il offre d’ailleurs 2000 bourses de 7500 $ pour les préposés aux bénéficiaires et tente de recruter à l’étranger des préposés et des auxiliaires sociales en santé. Elle incite de plus les établissements de santé à offrir aux employés des postes permanents, à temps complet, pour les rendre plus attrayants.

«La main-d’oeuvre, c’est un défi», reconnaît-elle.

Elle a aussi dit comprendre que le gouvernement doit se pencher sur la question de la rémunération de ces travailleurs, mais aussi de leur charge de travail.

Stéphanie Marin, La Presse canadienne