National

Pas de répit pour Yves-François Blanchet, Jagmeet Singh et Elizabeth May

Pas de répit pour Yves-François Blanchet, Jagmeet Singh et Elizabeth May
Photo: Archives Métro

Les chefs Yves-François Blanchet (Bloc québécois), Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique) et Elizabeth May (Parti vert du Canada) ont tenté samedi de profiter du congé que se sont accordé Justin Trudeau et Andrew Scheer pour se faire une place dans le coeur et l’esprit des électeurs.

Le chef bloquiste a réclamé le retour du programme d’aide à la rénovation ÉcoÉnergie.

Ce programme qui visait à rendre les résidences plus vertes a été aboli par le gouvernement conservateur de Stephen Harper en 2012.

La proposition du Bloc québécois est de faire revivre le programme en accordant une aide maximale de 5000 $ à chaque propriétaire de maison, pour chaque unité de logement locatif. De nouvelles modalités s’appliqueraient aussi aux immeubles commerciaux et industriels ainsi qu’aux bâtiments agricoles.

De son côté, le chef néo-démocrate Jagmeet Singh a courtisé les travailleurs contractuels et à temps partiel, en rejetant l’idée selon laquelle les emplois précaires constituent une réalité avec laquelle il faut simplement apprendre à composer.

Il propose notamment de modifier les règles de l’assurance-emploi pour que les travailleurs qui retournent aux études y soient dorénavant admissibles.

Et pour les travailleurs qui ne bénéficient pas d’un emploi stable avec avantages sociaux, Jagmeet Singh a réitéré samedi sa promesse d’instaurer un régime universel d’assurance-médicaments et de soins dentaires pour les personnes non assurées dès 2020.

Le NPD s’engage également à fixer le salaire minimum fédéral à 15 $ l’heure et à interdire les stages non rémunérés en dehors des programmes d’enseignement.

La cheffe du Parti vert, Elizabeth May, est à Winnipeg pour annoncer les engagements de sa formation pour résoudre la crise des opioïdes.

Le chef du Parti populaire Maxime Bernier menait campagne dans le nord de l’Ontario.

La Presse canadienne