National
11:27 9 décembre 2019

CRTC: les fournisseurs invités à authentifier les appels d’ici octobre 2020

CRTC: les fournisseurs invités à authentifier les appels d’ici octobre 2020
Photo: iStock

OTTAWA — Les Canadiens pourraient voir un petit crochet vert ou un triangle jaune à côté de certains numéros de téléphone d’ici un an.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) demande aux compagnies de télécommunications d’adopter de nouvelles normes pour mieux détecter les appels frauduleux au plus tard le 30 septembre 2020.

Cette nouvelle technologie, du nom de STIR/SHAKEN, permet aux utilisateurs de voir si l’origine de l’appel sur leur téléphone cellulaire ou la téléphonie IP est vérifiée.

La façon de faire sera à déterminer par les fournisseurs, mais les Canadiens devraient voir si un appel est légitime ou s’ils devraient s’en méfier. Ce pourrait prendre la forme de sigles, comme des crochets verts — pour des numéros vérifiés — ou des triangles jaunes — pour des numéros dont il faut se méfier —, ont indiqué des officiels du CRTC lors d’un breffage technique offert aux médias lundi matin.

De plus en plus de Canadiens reçoivent des appels frauduleux qui semblent provenir de ministères fédéraux, comme l’Agence de revenu du Canada. Certains se font dire que leur numéro d’assurance sociale a été compromis ou qu’ils doivent de l’argent au gouvernement. Ils se font aussi dire de ne pas raccrocher, sous peine d’être poursuivi en justice.

Les fraudeurs en profitent alors pour extirper des informations personnelles à leurs victimes.

«Les appels importuns représentent un inconvénient considérable pour bon nombre de Canadiens. Nous sommes déterminés à combattre ce problème et collaborons avec l’industrie et nos partenaires afin de mieux protéger les consommateurs», reconnaît Ian Scott, président du CRTC.

L’utilisation des nouvelles normes STIR/SHAKEN s’inscrit dans un effort pour tenter de contrecarrer ces appels frauduleux.

Le CRTC avait déjà émis une directive pour obliger les compagnies de télécommunications à mettre en oeuvre un système de blocage des appels frauduleux d’ici le 19 décembre 2019.

Les appels importuns et non sollicités constituent environ 40 pour cent des quelque 85 000 plaintes faites au CRTC par année. Le CRTC rappelle de ne jamais fournir de renseignements personnels par téléphone sans vérifier au préalable si la demande est légitime.

Catherine Lévesque, La Presse canadienne