National
14:33 21 janvier 2020

L’aide médicale à mourir sera élargie aux personnes qui ne sont pas en fin de vie

L’aide médicale à mourir sera élargie aux personnes qui ne sont pas en fin de vie
Photo: Getty Images

QUÉBEC — Il ne sera plus nécessaire qu’une personne soit en fin de vie pour demander l’aide médicale à mourir au Québec. Elle devra tout de même répondre aux autres critères de la loi.

Le gouvernement du Québec a décidé de se conformer au jugement rendu dans la cause Truchon et Gladu sans modifier la Loi concernant les soins de fin de vie, ont annoncé mardi les ministres de la Santé et de la Justice, Danielle McCann et Sonia LeBel.

Les personnes admissibles devront néanmoins respecter les cinq autres critères prévus dans la loi et obtenir l’accord de deux médecins.

 

La Presse canadienne