Une bien sale histoire

Suis dernièrement tombé sur un sacré truc, merci à Ira Robinson*, dont j’ignorais tout. Du genre à défriser. 1934, année lourde de sens. Samuel Rabinovitch complète ses études à la