National
13:13 16 janvier 2021 | mise à jour le: 16 janvier 2021 à 13:13 Temps de lecture: 2 minutes

COVID-19: hausse importante des décès au Québec

COVID-19: hausse importante des décès au Québec
Photo: Brook Mitchell/Getty ImagesUne travailleuse de la santé portant de l'équipement de protection individuel contre la COVID-19

Aujourd’hui, les autorités recensent la hausse la plus importante de nouveaux décès attribuables à la COVID-19 de la semaine au Québec. De plus, la province dépasse encore une fois la barre des 2000 nouveaux cas en 24 heures. Toutefois, une légère baisse est constatée du côté des hospitalisations.

Dans son plus récent bilan quotidien concernant l’évolution du coronavirus, le gouvernement du Québec fait état de 2225 nouveaux cas. Avec cette dernière mise à jour, le nombre total de personnes infectées dans la province depuis le début de la pandémie se situe maintenant à 240 970, dont 210 364 sont rétablies.

Par ailleurs, les autorités rapportent 67 nouveaux décès. Depuis le mois de mars, la COVID-19 a causé la mort de 9005 Québécois.

Quant aux hospitalisations, elles ont diminué de 22 par rapport à la veille, pour un cumul de 1474. De ces personnes, 227 se trouvent aux soins intensifs à l’heure actuelle, soit quatre de moins que vendredi.

D’autre part, le gouvernement fait état de 33 778 prélèvements réalisés le 14 janvier.

Des retards de livraisons pour le vaccin de Pfizer

Des délais temporaires dans la livraison des doses du vaccin Pfizer/BioNTech seront observés, a déclaré la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, lors d’une conférence de presse vendredi.

Un contretemps qui serait dû à des travaux d’agrandissement du site de production du géant pharmaceutique en Europe. Pfizer va ainsi temporairement réduire les livraisons de ses doses de vaccins à tous les pays ayant pris commande, dont le Canada.

«Je tiens à être très clair. Ce retard temporaire dans les livraisons n’a absolument aucune incidence sur l’obtention d’un nombre suffisant de vaccins approuvés pour que tout le monde qui le souhaite puisse être vacciné d’ici la fin de septembre», a déclaré Mme Anand.

En date du 16 janvier, la pandémie de COVID-19 a touché un total de 92 262 621 personnes à travers le monde. De plus, le virus a causé 1 995 037 décès, selon les chiffres les plus récents rapportés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 223 pays comptent des cas sur leur territoire respectif en ce moment.

Articles similaires