National

Bilan de Nez rouge: Hausse des raccompagnements de 5,6 % au Québec

Plus d’un quart de siècle après sa création, en 1984, Opération Nez rouge continue de croître. Cette année, 54 569 raccompagnements ont été effectués au Québec entre le 4 et le 31 dé­cem­bre, ce qui représente une hausse de 5,6 % par rapport à 2008. Présente dans huit provinces canadiennes, Opération Nez rouge continue d’obtenir le plus grand succès dans ses terres natales.

En effet, près des trois quarts des raccompagnements effectués l’ont été dans la Belle Province. La Colombie-Britannique, l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse ont pour leur part enregistré 18 624 raccompagnements au cours du dernier mois. Il s’agit d’une hausse de 6,75 %.«Opération Nez rouge est née au Québec et ça a pris un bout de temps avant que le reste du Canada embarque, a expliqué Jean-Marie De Koninck, président fondateur de l’Opération. C’est toutefois encourageant de voir que ça prend de l’expansion.»

Jeunes utilisateurs
Bien que la compilation des statistiques de cette année ne soit pas encore complétée, la moyenne d’âge des utilisateurs du service devrait se maintenir autour de 37 ans. «C’est relativement jeune, a noté M. De Koninck. Il faut dire que Nez rouge cible les jeunes, qui sont souvent plus faciles à atteindre.»

Les jeunes bénévoles au rendez-vous

Opération Nez rouge a pu compter sur 50 913 bénévoles au pays afin d’effectuer 73 193 raccompagnements. Parmi les nouveaux venus dans l’équipe de bénévoles, pas moins de 62 % étaient âgés de moins de 30 ans. Selon le président fondateur de l’Opération, Jean-Marie De Koninck, cela démontre que Nez rouge a su faire sa place depuis 1984. «Les moins de 30 ans représentent la génération Nez rouge, a indiqué M. De Koninck. Pour eux, un temps des Fêtes sans Nez rouge, ça n’a jamais existé. C’est encourageant de voir qu’ils s’intéressent à Nez Rouge et acceptent d’en devenir les ambassadeurs.»

Recrutement
Sitôt la 26e année d’Opération Nez rouge terminée, Jean-Marie De Koninck et son équipe se sont mis à la recherche de bénévoles et de commanditaires pour l’année 2010. «L’organisation d’Opé­ration Nez rouge est un travail qui se fait à l’année», a rappelé son président fondateur, qui n’a pas souhaité chiffrer un objectif pour la 27e année d’Opération Nez rouge, qui débutera le 3 décembre 2010 et se poursuivra, comme le veut la tradition, jusqu’au 31 décembre.

Articles récents du même sujet