National

Nouveau programme pour les immigrants chercheurs d'emploi

Le ministère de l’Immi­gration et des Com­munautés culturelles a lancé, hier, le projet IPOP.  Ce plan d’intégration s’a­dresse aux nouveaux arrivants qui ont déjà obtenu le permis d’e­xer­­cer délivré par l’un des ordres professionnels qué­bécois, mais qui cherchent toujours un emploi. «Comme la majorité des Québécois, je suis grandement préoccupée par le gaspillage de talents et de compétences. Souvent, tout ce qui manque à ces professionnels, c’est un emplo­yeur qui leur donne leur première chance d’acquérir une expérience de travail au Québec», a indiqué la ministre de l’Immigration, Yolan­de James.

Six ordres concernés
Pour l’instant, seuls le Bar­reau du Québec, l’Ordre des ingénieurs, et ceux des agronomes, des ingénieurs fo­res­tiers, des technologistes mé­dicaux et des hygiénistes dentaires participent au projet IPOP. D’autres de­vraient suivre sous peu. Les personnes admises à ce programme piloté par Em­ploi-Qué­bec bénéficieront d’un soutien pendant leur re­cherche d’emploi. Une subvention salariale sera aussi offerte à l’employeur pendant les 30 premières se­maines. Elle représentera 50 % du salaire brut, jusqu’à concurrence du salaire minimum.

Articles récents du même sujet