Culture

Prix du livre: Maka Kotto veut limiter les rabais à 10%

Photo: Yves Provencher/Métro

Québec entend limiter à 10% les rabais sur les nouveautés imprimées et numériques et ce, pendant neuf mois. Après des mois de pression de la part des libraires indépendants, le ministre de la Culture, Maka Kotto, a annoncé lundi qu’il déposera sous peu un projet de loi pour encadrer le prix des livres neufs.

«Cette réglementation pourra assurer un accès à l’expertise des libraires et à tous les milliers de titres québécois qu’ils offrent», a déclaré le ministre.

Le projet de loi, dont le dépôt est prévu en février avant le budget, s’étendrait sur une durée de 36 mois. Au terme de cette période, le gouvernement procédera à une évaluation pour décider si le maintien de la mesure est nécessaire ou non.

[pullquote]

Le regroupement Sauvons les livres a salué l’annonce, disant qu’il aidera les libraires indépendants à concurrencer les grandes surfaces, qui offrent souvent des réductions alléchantes. La porte-parole Élodie Comtois s’inquiète toutefois de la durée limitée de 36 mois qui est prévue. «Il me semble important de la maintenir, voire de la renforcer».

À Québec, l’opposition a accueilli l’annonce avec moins de ferveur. «Si les petites librairies étaient une priorité, le ministre aurait déjà déposé un projet», a lancé Christine St-Pierre, porte-parole de l’opposition en culture. Selon elle, l’adoption du projet de loi est menacée par le déclenchement d’élections qui pourraient avoir lieu au printemps.

La Coalition avenir Québec a pour sa part déclaré que cette mesure pénalisera les consommateurs par une hausse du prix des livres et une baisse des ventes.

Articles récents du même sujet