National

Un passage piétonnier… interdit aux piétons à Saint-Bruno

Un passage piétonnier… interdit aux piétons à Saint-Bruno
Photo: Frédéric Khalkhal/TC MediaLe nouveau passage piétonnier ne peut être utilisé par les marcheurs que dans une seule direction.

Un nouveau passage piétonnier permettant de traverser la route 116 à Saint-Bruno interdit aux marcheurs de l’utiliser dans une des deux directions. D’un côté, une signalisation pour les piétons a été mise en place, de l’autre, des panneaux d’interdiction de traverser.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a répondu très rapidement aux demandes de la municipalité de mettre en place un passage piétonnier traversant la route 116.

Les travaux, consistant à un marquage au sol et à l’installation d’un feu pour piétons, ont mis plus d’un mois à s’achever.

«Il manque des pièces spécialisées dont le délai de livraison est d’environ un mois. Une fois reçues, les travaux pourront être complétés», avait précisé le MTQ, alors que la mise en place du passage piétonnier commençait.

Aujourd’hui, tout est prêt. Toutefois, seuls les piétons se trouvant du côté sud de la route 116 peuvent traverser.

Malgré le marquage au sol, qui indique aux piétons l’endroit où traverser, les marcheurs du côté nord de la route 116 n’ont pas le droit d’utiliser le même passage. Il est clairement indiqué, par deux panneaux d’interdiction, qu’il leur est interdit de traverser.

«En soirée, le bus 99 dépose une centaine d’usagers au croisement de la route 116 et du boulevard Seigneurial. Il était nécessaire de résoudre ce problème. Est-ce que le MTQ a pris nos inquiétudes au pied de la lettre?» s’interroge Jacques Bédard, conseiller municipal de Saint-Bruno, chargé des transports.

«Le MTQ attachait une importance particulière à la synchronisation des feux de circulation et ce sens unique est peut-être la seule solution qu’ils ont trouvée. Cependant, j’avoue que cela risque de semer la confusion auprès des piétons», ajoute M. Bédard.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil a indiqué avoir rarement vu pareille situation mais ajoute que la signalisation doit néanmoins être respectée par les piétons.

Une alternative est cependant envisageable pour les piétons. Emprunter l’ancien passage, parallèle au nouveau, de l’autre côté du croisement du boulevard Seigneurial et de la route 116, autorisé dans les deux sens.