National

Québec dans le monde: Sommes-nous devenus un énorme fait divers?

Photo: collaboration spéciale

Chaque semaine, Influence Communication surveille et analyse pour Métro la couverture internationale du Québec dans 160 pays du monde et en 22 langues.

La couverture internationale du Québec en 2014 peut-elle se résumer en une phrase? Pour le reste du monde, nous ne sommes peut-être qu’un énorme fait divers. Bien que la presse internationale nous accorde un poids similaire que lors des années passées, la nature de la couverture a beaucoup changé.

Il fut un temps où le Québec était reconnu surtout pour son tourisme, sa culture et sa politique. Eh bien, ce temps est révolu alors que ces trois dernières années les produits culturels et les produits touristiques ont perdu 49% d’intérêt, au profit de nouvelles beaucoup moins positives. Une tendance confirmée par notre dernier bilan annuel.

En fait, les faits divers arrivent au premier rang des thèmes de couverture du Québec à l’étranger depuis 2012, alors qu’auparavant la culture figurait en tête de peloton. De plus, cette année, des 10 nouvelles québécoises les plus médiatisées dans le monde, la moitié de ces nouvelles concernent des faits divers: l’attentat de Saint-Jean-sur-Richelieu, l’évasion de la prison d’Orsainville, le suivi de la tragédie de Lac-Mégantic, le procès de Luka Rocco Magnotta et Stéphanie Beaudoin, «élue la cambrioleuse la plus sexy de la planète».

Pour ce qui est des autres thèmes, la politique et le tourisme parviennent encore à faire le top 3, mais la culture, elle, a disparu du haut du classement. Il faut dire que, dans les années 2000, on vantait le dynamisme culturel du Québec en le qualifiant d’incubateur d’idées et de produits. Mais en raison d’une série d’événements, cette couverture est maintenant devenue très faible.

Et, si la culture et le tourisme ont vu leur couverture médiatique s’éroder au fil des ans, ce n’est toutefois pas au profit de l’économie. À titre d’exemple, la cuisine, la table et les chefs québécois ont généré tout de même 1,4 fois plus de couverture que les gens d’affaires.

L’exception
Les faits divers auraient pulvérisé le haut du classement des nouvelles québécoises les plus citées à l’étranger en 2014 si ce n’était pas de notre recrue médiatique de l’année, Eugenie Bouchard.

En raison de ses performances cette année, la jeune Mont­réalaise arrive en tête de deux palmarès, celui des personnalités québécoises les plus citées à l’international et celui des nouvelles québécoises les plus médiatisées ailleurs dans le monde.

Toutefois, certains des articles la concernant étaient plus des faits divers que des nouvelles sportives. On n’a qu’à se rappeler les articles concernant ses selfies et/ou son look.

Top 5
Les pays ayant le plus parlé du Québec en 2014:

  • États-Unis : 46,06 %
  • France : 13,04 %
  • Grande-Bretagne : 9,50 %
  • Espagne : 5 %
  • Australie : 3,50 %

Articles récents du même sujet