National

Des indépendants dans les comités du Sénat

Des indépendants dans les comités du Sénat
Photo: THE CANADIAN PRESSThe Trudeau government is poised to unveil the process by which it hopes to restore the maligned, scandal-plagued Senate to its intended role as an independent chamber of sober second thought. The Senate chamber on Parliament Hill is shown in a May 28, 2013 photo. THE CANADIAN PRESS/Adrian Wyld

OTTAWA – Changement de culture à la chambre haute: les sénateurs indépendants pourront désormais prendre place dans les comités.

Alors que le nombre de sénateurs indépendants monte en flèche et sera amené à grimper encore davantage avec de futures nominations, le monopole des conservateurs et libéraux dans la composition des comités était devenu intenable.

Sénateurs conservateurs et libéraux cèdent donc chacun un de leurs sièges dans les comités sénatoriaux.

Dans une lettre conjointe, le leader de l’opposition au Sénat, Claude Carignan, et le leader du caucus libéral, James Cowan, informent la présidente du comité de sélection des comités, Elizabeth Marshall, de leur décision de fournir aux «non-alignés» un total de deux sièges par comité.

Au début mars, quelques sénateurs ont quitté leur caucus et formé une alliance avec des indépendants. Les ex-conservateurs Diane Bellemare, Michel Rivard, Jacques Demers et John Wallace, l’ex-libérale Pierrette Ringuette et l’indépendante de longue date Elaine McCoy ont ainsi mis sur pied un premier groupe de travail indépendant.

La semaine dernière, sept nouveaux sénateurs ont été assermentés — tous de facto indépendants. Dans les prochains mois, le premier ministre Justin Trudeau sera amené à en nommer plusieurs autres.

MM. Carignan et Cowan qualifient le changement dans la composition des comités «d’historique».

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *