Art de vivre
08:31 24 octobre 2017 | mise à jour le: 7 août 2019 à 14:55 temps de lecture: 2 minutes

Consultation express: Dépister 
le cancer colorectal

Consultation express: Dépister 
le cancer colorectal
Photo: Getty Images/iStockphotodigestive tract

Si tous les cancers colorectaux étaient dépistés à un stade précoce, représenteraient-ils toujours la 
deuxième cause de décès par cancer au Canada?

La Société canadienne du cancer estimait qu’en 2017, 26 800 Canadiens auront reçu un diagnostic de cancer colorectal et que 9400 personnes mourront des suites de cette maladie au pays.

Le cancer colorectal apparaît lorsqu’une tumeur maligne naît dans les cellules qui composent le côlon ou le rectum. L’âge représente le principal facteur de risque.
Les autorités en matière de santé publique recommandent aux personnes de 50 ans et plus de passer un test de dépistage tous les deux ans. Pour comprendre l’importance du dépistage, il faut savoir que 90% des patients survivent au-delà de 5 ans lorsque le cancer est décelé à un stade précoce, c’est-à-dire lorsqu’il est localisé au côlon ou au rectum. Lorsqu’il s’étend, ce taux diminue jusqu’à 13%.

Comme le cancer colorectal est asymptomatique à ses premiers stades, il est primordial de suivre les recommandations en matière de dépistage. De trop nombreuses personnes négligent malheureusement cet aspect de leur santé, souvent par peur d’apprendre une mauvaise nouvelle.

Rédigé par Virus Santé Communication et vérifié par le Dr Anand Sahai, gastro-entérologue à la Clinique 1037, centre de prévention du cancer digestif.

Articles similaires