Art de vivre
03:30 28 novembre 2019

Promenade dans le Mile End pour boire du bon vin

Promenade dans le Mile End pour boire du bon vin
Photo: Collaboration spécialeNouveau Palais

Les amateurs de vin de Montréal le savent: le Mile End est un bon point de départ pour découvrir de bonnes adresses où se délecter du délicat nectar. Métro présente six bars à vin et restaurants dont le choix des sommeliers est aussi exigeant que le service est excellent.

Vin Mon Lapin

Ce n’est pas pour rien que Vin Mon Lapin remporte un tel succès. Ici, on boit des vins d’artisans du Québec et du monde entier, soigneusement choisis «selon l’émotion qu’ils nous apportent», confie la sommelière et copropriétaire Vanya Filipovic. Dans cet «endroit de plaisirs et de découvertes» de la Petite-Italie, «on peut se lancer dans des vins de soif et d’énergie, ou bien s’éclater sur de grandes bouteilles». La bouffe – attention les papilles, le bar à vin est issu de la même famille que le très fameux Joe Beef ­– est aussi remarquable, et c’est une raison supplémentaire d’y passer.

150, rue Saint-Zotique Est

Boxermans

Cet établissement figure également parmi nos préférés. Les deux sommelières du Boxermans Jade Fortin et Morgane Muszynski «allient leur palais pour satisfaire tous les goûts» avec un  mot d’ordre:  «travailler des vins vibrants, comme nous!» Sur leur carte, on trouve une centaine de références de vins issus de petits domaines qui travaillent «en nature ou en bio». Le mardi, jour de livraison, laisse place à de nouveaux noms, et le menu change au fil des saisons. Mention spéciale pour leur charmante terrasse ouverte l’été.

1041, avenue Van Horne

Larrys

Impossible, dans cet itinéraire, de ne pas mentionner le Larrys situé au cœur du Mile End. On y vient pour partager de petits plats bien préparés et déguster de très bons crus, dont la sélection, qui s’aligne sur le mouvement «vin nature», est régulièrement renouvelée. «Par principe et par goût, on privilégie les vins de petits producteurs pratiquant une agriculture biologique ou biodynamique et une vinification peu interventionniste», confirme Keaton Ritchie, sommelier et directeur général du Larrys et du Lawrence. Indémodable!

9, avenue Fairmount

Bar à vin Provisions

Le petit nouveau de l’avenue Van Horne n’a rien à envier à ses pairs et a déjà tout d’un grand bar à vin. Celui-ci propose notamment une jolie sélection de vin au verre et prône une approche éducative. «Nous prenons beaucoup de plaisir et d’intérêt à expliquer et faire connaître les vins de la manière la plus simple possible», affirme la sommelière Alexandra Guay. «Il est aussi important de laisser la place à la subjectivité puisque chaque vin est particulier, tout comme les goûts de nos clients», ajoute-t-elle. Chez Provisions, tous les produits qui se boivent et se mangent sont biologiques et respectueux de la nature.

1142, avenue Van Horne

Nouveau Palais

Si on va au Nouveau Palais, il faut l’admettre, c’est d’abord pour sa bouffe réconfort (on pense au macaroni et fromage et au burger végé avec ses frites – incroyables!). Mais n’est-il pas génial de pouvoir accompagner son repas d’une bonne bouteille? Jacques Séguin, l’un des copropriétaires, est chargé de l’élégante carte des vins du restaurant: «On a des produits permanents, mais on laisse aussi un peu de place à la nouveauté.» On y trouve autant des vins disponibles à la SAQ que de l’importation privée, et les «petits producteurs sont toujours privilégiés».

281, rue Bernard Ouest

Cul-sec

Dans la cantine petite sœur du Pastaga, la bonne humeur et l’accueil chaleureux rayonnent. Au Cul-sec, on boit de délicieux vins nature d’importation privée accoudé au bar en bois tout en dégustant des assiettes savoureuses, comme le tartare de bœuf. La carte des vins, établie par le copropriétaire Martin Juneau lui-même, est en perpétuelle évolution. À chaque visite, on se laisse ainsi agréablement surprendre par les nouveautés. On peut aussi simplement s’y arrêter pour acheter les bouteilles qui nous plaisent et les boire à la maison.

29, rue Beaubien