Art de vivre
03:30 6 janvier 2020 | mise à jour le: 7 janvier 2020 à 09:36 temps de lecture: 3 minutes

Neuf tendances culinaires

Neuf tendances culinaires
Photo: MétroQue mangerons-nous en 2020?

Tout comme pour la mode et le design, des tendances se dessinent dans l’assiette! De la viande artificielle? Le retour des classiques? Que mangerons-nous en 2020? Métro a demandé au chef Danny Smiles, du restaurant Le Bremner, ce qu’il en pense…

Les pâtes maison

En 2020, il y aura moins de pâtes sèches et plus de pâtes faites maison. Les gens veulent s’engager davantage dans leur cuisine, apprendre à faire la nourriture eux-mêmes, et surtout, connaître l’origine des plats qu’ils mangent.

Le faux poisson

La préservation des espèces marines a défrayé les manchettes en 2019. Cela a amené des entreprises comme Good Catch à créer des produits évoquant l’expérience des fruits de mer. Faits à base de légumineuses et d’algues, ils ressemblent drôlement à des flocons de thon tant sur le plan de la texture que sur celui du goût.

Les superaliments de l’Afrique de l’Ouest

Cela ne veut pas nécessairement dire que la cuisine d’origine ouest-africaine sera à la page. C’est surtout les superaliments de cette région qui seront à la mode. On verra arriver sur les tablettes des marchés de la farine de banane et de la farine de chou-fleur.

Le combat contre le gaspillage alimentaire

Plus de 6% des ménages québécois gaspillent de la nourriture, alors la réduction de ce gaspillage sera une priorité en 2020. Afin de réutiliser les aliments et de conserver les produits plus longtemps, les gens chercheront des outils utiles en ce sens.

Les saveurs du Vietnam

La cuisine de l’Asie du Sud-Est a été extrêmement populaire au cours de la dernière décennie, et de plus en plus d’ingrédients vietnamiens seront au menu tant dans les restaurants que dans les foyers.

L’usage domestique de la fermentation

Pratique ancestrale dans les pays d’Europe de l’Est et en Corée, la fermentation des aliments vient tout juste de gagner le Québec. Nous avons déjà vu le kimchi au menu, mais, selon Danny, le cuisinier en herbe est prêt à commencer à employer des aliments fermentés à la maison afin de rehausser la saveur de sa cuisine.

Les magasins d’alimentation éthique

Très populaires dans les secteurs résidentiels de Brooklyn, les magasins d’alimentation détenus et exploités par leurs membres verront bientôt le jour à Montréal. Les membres coopèrent afin de maintenir les prix aussi bas que possible dans un contexte de solidarité et d’égalité.

Les spiritueux et les cocktails sans alcool appelés Seedlip

Nous verrons davantage de boissons non alcoolisées sur les menus des restaurants et des bars, en raison de la demande des gens qui veulent manger et à boire «plus propre». La solution ne réside pas seulement dans l’eau et les boissons gazeuses – les clients chercheront des options créatives.

L’accessoire Thermador Teppanyaki

Cet accessoire de cuisson japonais est une plaque qu’on utilise pour griller et frire des aliments. Passant directement de la cuisinière à la table, il encourage la préparation de repas à partager de style familial. «Teppanyaki» est une contraction des mots japonais teppan (plaque de fer) et yaki (grillé). Ce mode de cuisson est comparable à la plancha, mais le matériau est différent.

Articles similaires