Art de vivre
14:00 12 mars 2021 | mise à jour le: 15 mars 2021 à 18:40 temps de lecture: 5 minutes

Cinq cabanes à sucre qui livrent à la maison. Détachez votre ceinture !

Cinq cabanes à sucre qui livrent à la maison. Détachez votre ceinture !
Photo: Gracieuseté Dominique LafondSélection des cabanes à sucre en livraison.

Qui a dit qu’il fallait se priver du temps des sucres parce qu’on ne peut pas festoyer en gang à la cabane ?

Au pied de cochon

Célèbre pour ses portions gargantuesques, la référence en matière de gloutonnerie a concocté cette année encore un menu pour deux qui fait saliver. Une soupe aux pois, des galettes de sarrasin que l’on garnit, pour une «bouchée parfaite», de foie gras, d’œufs en pot (à réchauffer) et de gelée à l’érable, des bines au canard et boulettes de porc, du jambon avec chou, pommes de terre et carottes, une salade aux légumes fermentés, sans oublier la crème caramel à l’érable : détachez votre ceinture! La boîte contient aussi du lait concentré made in la cabane, qu’on peut transformer en dulce de leche ou intégrer à des recettes fournies sur son site web. Prix : 82 $, plus 10 $ pour livraison à domicile (c’est gratuit si on ramasse la cabane au resto Au pied de cochon, situé sur le Plateau–Mont-Royal).

 

L’aKabane

Située à Saint-Esprit, dans la région de Lanaudière, L’aKabane est une des rares à offrir la livraison à la grandeur du Québec. On hésite entre deux menus décadents, un de luxe pour deux personnes (95 $), qui comprend même une poutine sauce périgourdine, et un classique pour deux (65 $) ou quatre personnes (119 $), incluant une tourte aux 5 viandes. Mais les deux options proposent les oreilles de crisse, les fameux cretons du chef Richard, l’omelette, la soupe aux pois, les fèves au lard, bref, la base de toute cabane qui se respecte. On nous chuchote que les jujubes de bacon à l’ancienne, fumés et braisés au sirop d’érable, sont à se rouler par terre… Des frais de livraison de 19,95 $ s’appliquent.

Cabane à sucre Constantin

Une vénérable cabane, qui fête ses 80 ans cette année et possède également sa microbrasserie, Route 8 (du nom de la voie qui se rend de Laval à Hull, en passant par Saint-Eustache, où elle est établie). On peut d’ailleurs ajouter l’option «festive» à chaque commande pour découvrir un trio de leurs bières. Trois menus sont offerts – traditionnel, revisité ou gourmand – et tous contiennent de la tire d’érable pure. Les prix varient de 66,75 $ à 141,75 $, mais pour une livraison à domicile, le coût minimum doit atteindre 100$, et les frais sont de 8,70 $.

 

La Tablée des pionniers

Ici, le party n’est pas que pour les papilles, car l’ambiance est aussi fournie : avec chaque boîte-repas gastronomique vient un lien unique menant à un show virtuel de Steve Provost et de la violoniste Vanessa Blais-Tremblay! Le menu reste le même, qu’on le commande pour deux(115 $), quatre (200 $) ou huit personnes (375 $), et ceux qui sont déjà allés sur place le savent : on n’en ressort ni déçu, ni léger. Livraison partout sur l’île de Montréal, frais de 10 $.

 

Cidrerie Lacroix

Techniquement, ce n’est pas une cabane, mais en ces temps pandémiques, cette cidrerie dotée d’une table gourmande offre une «expérience des sucres» pour quatre personnes (149,99 $), du genre traditionnel, mais avec une touche plus chic. Entre autres délices : soupe aux pois avec confit de canard du Lac Brome, tourte à la viande, pommes et oignons caramélisés, grelots confits au gras de canard, bacon et flocons d’érable… Livraison gratuite les jeudis dans le Grand Montréal.

 

Très sweet: Ma cabane à la maison

Afin de sauver leur saison 2021, près de 70 cabanes à sucre à travers la province s’unissent pour proposer des boîtes gourmandes, qu’on peut aller chercher sur place ou faire livrer dans 196 épiceries Metro, partenaire de l’initiative. Il suffit de se rendre sur Macabanealamaison.com et d’entrer son code postal pour découvrir les diverses possibilités, dont les cabanes qui offrent des options sans gluten, sans porc, végétariennes ou véganes. Un excellent moyen d’encourager nos adresses préférées!


L’acériculture québécoise en pleine effervescence!

Des températures positives le jour et négatives la nuit sont la condition requise pour récolter l’eau d’érable, étape qui marque le coup d’envoi de la saison pleine pour les 11 300 acériculteurs de la province.

Annonciateur du printemps, ce temps des sucres a déjà commencé dans le sud du Québec. Il devrait durer jusqu’à la fin avril dans l’ensemble des régions.

Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) profitent de cette annonce pour souligner la richesse de leur industrie et mentionner qu’elle demeure en bonne santé.

«En 10 ans, nos ventes annuelles de sirop d’érable ont plus que doublé. […] L’année dernière, nous avons vu une hausse de 14 % de nos ventes par rapport à 2019!», dit Simon Trépanier, directeur général des PPAQ.

La saison 2021 à venir devrait également s’avérer satisfaisante, mais les restrictions dues à la pandémie pourraient avoir un impact sur les recettes des propriétaires de cabanes à sucre, qui ne pourront pas offrir leurs services de restauration sur place.

Ils espèrent que la possibilité étendue de livrer leurs mets à domicile, grâce au site http://www.macabanealamaison.com par exemple, comblera ce manque à gagner.

73 % – Le Québec a produit 73 % de la production mondiale de sirop d’érable en 2020, soit 175 millions de livres.

10 500- L’industrie acéricole québécoise génère plus de 10 500 emplois et contribue d’environ 800 M$ au produit intérieur brut (PIB) canadien.

Chloé Machillot

Articles similaires

00:15 22 février 2019 | mise à jour le: 7 août 2019 à 12:11 temps de lecture: 3 minutes
Cabane de chef