Art de vivre
18:05 3 juillet 2013 | mise à jour le: 3 juillet 2013 à 18:05 temps de lecture: 3 minutes

Laurent Godbout, le chef voyageur à la tague gastronomique

Laurent Godbout, le chef voyageur à la tague gastronomique
Photo: Chez l’épicier

Toutes les deux semaines, un chef montréalais discute avec Métro de sa cuisine et désigne son coup de cœur gastronomique, lequel est ensuite rencontré pour nous parler de sa cuisine, et ainsi de suite. Aujourd’hui, Laurent Godbout, de Chez L’Épicier, se prête au jeu.

Plus que jamais, les chefs sont mis à l’avant-scène. Autrefois dans l’ombre, ils sont désormais devenus des stars et ils sont les porte-étendards d’une scène gastronomique montréalaise forte, vivante et innovatrice.

On trouve à Montréal des centaines de restaurants. Qui de mieux placé, pour guider les épicuriens dans ce dédale de saveurs, que les restaurateurs eux-mêmes? Seizième service : Laurent Godbout, de Chez l’Épicier.

Il y a de ces hasards qui font bien les choses. Plus jeune, ne sachant trop que faire de sa vie, Laurent Godbout tire à pile ou face afin de savoir s’il étudiera en cuisine ou en construction. Pile : le sort en était jeté.

Natif des Cantons-de-l’Est, Laurent Godbout a étudié à Sherbrooke, puis a travaillé dans divers établissements de la région avant de s’installer à Montréal et d’y enseigner. En 2000, il ouvre son premier restaurant : Chez L’Épicier, dans le Vieux-Montréal. Puis, il y a quatre ans, il ouvre aussi l’Attelier Archibald, à Granby.

Laurent Godbout voyage beaucoup, et ces voyages l’inspirent pour sa cuisine. «Je suis invité à aller cuisiner un peu partout dans le monde et j’en reviens toujours avec des goûts nouveaux et des ingrédients découverts sur la route», dit-il.

Quels sont, selon vous, les incontournables de Chez L’Épicier?
Il y a un plat qui est là depuis le début et qui est très populaire : le club sandwich au chocolat. On remplace le pain par un biscuit génoise, le poulet par une mousse de chocolat blanc, la tomate par des fraises, et on coupe le tout en pointes. Les frites sont remplacées par des frites d’ananas chaudes, et la salade de choux par une salade de melon miel.

Quel est votre chef coup de cœur à Montréal?
J’en ai plusieurs! Mais Fisun Ercan, la chef d’un nouveau bar à mezzés turcs situé sur Laurier Ouest m’a particulièrement impressionné récemment! Elle propose une cuisine turque, mais faite avec des ingrédients locaux québécois. Résultat : un agréable mélange qui m’a vraiment fait capoter!

Ce qu’il faut absolument goûter si on s’y rend?
Le tartare d’agneau de Kamouraska est très, très bon. Et pour les végétariens, il y a beaucoup de plats fort intéressants, dont les feuilles de vigne farcies au Kasseri qui sont… wow! Pour terminer, le dessert à base de yogourt m’a particulièrement plu!

La tague gastronomique prend une pause pour l’été! Merci à tous les chefs pour leur participation!

Chez l’Épicier
Ouverture : 2000
311, rue Saint-Paul Est

Où nous mènent nos chefs?

  • Van Horne -> Petit Extra -> Au Cinquième Pêché -> Laloux -> MAS Cuisine -> Blackstrap BBQ -> Maison Publique -> Cuisine Szechuan -> Coba  -> Tri Express -> Ong Ca Can -> Sho-Dan -> L’Aromate -> Portus Calle  -> Europea -> Chez L’Épicier -> -> BarBounya -> ?

Articles similaires

16:33 29 août 2018 | mise à jour le: 29 août 2018 à 21:29 temps de lecture: 3 minutes
Chef à 13 ans