Art de vivre
20:00 10 juillet 2013 | mise à jour le: 24 octobre 2013 à 18:34 temps de lecture: 3 minutes

S’inspirer de Toronto et de Chicago pour la promenade du Vieux-Port

S’inspirer de Toronto et de Chicago pour la promenade du Vieux-Port
Photo: Sasaki Associates

À quand la revitalisation de la promenade du Vieux-Port de Montréal pour en développer le plein potentiel? Je pose une fois de plus la question quand je vois ce qui se trame actuellement à Toronto et à Chicago.

La Ville Reine a mis en branle un vaste chantier de 1,7 km qui modifiera radicalement le visage de sa promenade longeant les quais du lac Ontario. Issue d’un concours international de design, cette revitalisation de 110 M$ retranchera deux voies de circulation aux automobiles, pour laisser place à une large promenade de granit reliée aux terrasses et aux parcs du secteur. Un nouveau corridor pour le tramway y sera également aménagé, en plus d’une piste cyclable qui proposera une superbe vue sur le site maritime adjacent. Le bruit et la poussière du chantier n’enchantent guère actuellement les résidants et les commerçants des environs. Par contre, d’ici 2015, il y a fort à parier qu’ils adopteront très rapidement leur nouvelle vitrine maritime.

À Chicago, un scénario similaire prendra forme sous peu grâce à un prêt de 99 M$ du gouvernement américain. Une somme qui servira à revitaliser et prolonger la Riverwalk, une promenade linéaire bordant la rivière Chicago. L’amélioration significative de la qualité de l’eau ces 20 dernières années incite la ville à repenser complètement cet espace piétonnier afin de garantir un meilleur accès aux berges de la rivière. Le nouvel aménagement proposera ainsi des espaces de détente plus conviviaux, des fontaines pour amuser les enfants et des lieux pour pratiquer la pêche et le kayak.

Bref, deux visions bien distinctes avec des factures élevées, qui n’ont pourtant pas découragé ces deux métropoles. Pourquoi? Essentiellement parce que ces projets s’articulent autour de plans de redéveloppement économique bien pensés et de mesures concrètes pour améliorer la qualité de vie des citoyens.

Pourquoi donc le Vieux-Port de Montréal ne profiterait-il pas d’une initiative du même type? La défunte Société du Vieux-Port a bien posé des gestes significatifs ces dernières années pour améliorer la dimension événementielle du site, en aménageant notamment la nouvelle plage urbaine ainsi que le Centre des Sciences. Mais qu’en est-il de cet imposant lien pédestre qui unifie toutes ses activités? On n’y retrouve que du béton, du gazon et quelques arbres.

À quand une promenade réellement conçue pour les piétons et les cyclistes, plutôt qu’une large voie asphaltée pour les voitures? Le partage de la route est tellement confus le long du fleuve qu’on risque sans cesse de se faire frapper par un vélo. Pourquoi laisser en plan de vastes terrains gazonnés? Des terrains qui sont pratiquement toujours désertés parce qu’ils n’ont pas de réelles fonctions pour les visiteurs. Et pourquoi ne pas avoir équipé les zones de bouffe de rue de modules ludiques pour accueillir convenablement les épicuriens?

J’aurais bien aimé vous dire que le nouveau gestionnaire du Vieux-Port, la Société Immobilière du Canada, planchait sur un tel plan de revitalisation. Malheureusement, un bref appel téléphonique à la Société m’a fait comprendre qu’il ne valait mieux pas trop espérer une telle annonce prochainement.