Art de vivre
14:15 9 juillet 2014

La noyade, cause première de décès des enfants autistes

Les parents d’enfants souffrant du trouble du spectre autistique doivent prendre des mesures de sécurité supplémentaires pour la baignade.

Des chercheurs de l’Université des Sciences aux États-Unis, dirigés par Varleisha Gibbs, sont arrivés à la conclusion que la cause de décès la plus fréquente des enfants autistes est la noyade.

L’une des causes reliées à cette conclusion est la propension des enfants autistes à se retirer des aires surpeuplées vers des endroits parfois dangereux. En effet, lorsqu’ils se sentent hyperstimulés, ils souhaitent s’échapper rapidement de la situation.

« Parmi la multitude de préoccupations des familles qui ont des enfants autistes, il faut leur apprendre les règles de sécurité à respecter près de l’eau le plus tôt possible », explique Dr Gibbs, puisque ces enfants sont plus à risque de se noyer. « Ils recherchent l’isolation en se retirant en territoire inconnu. »

Selon la National Autism Association, les noyades accidentelles sont responsables de 90 % des décès d’enfants autistes de 14 ans et moins.

Les spécialistes recommandent fortement aux parents d’enseigner à ces enfants à reconnaître les symboles d’interdiction et les inscriptions telles que « Ne pas entrer », en plus de leur apprendre à nager très tôt.

Crédit photo : Freedigitalphotos.net