Art de vivre
12:06 27 août 2020 | mise à jour le: 27 août 2020 à 12:06 temps de lecture: 4 minutes

Le Petit Sao fait la conquête du Vieux-Montréal

Le Petit Sao fait la conquête du Vieux-Montréal
Photo: Maryse Deraîche/Métro

Après avoir charmé les résidents de L’Île-des-Sœurs, fait des heureux au Marché Atwater et à Pointe-Saint-Charles, Le Petit Sao continue sur sa lancée en ouvrant une quatrième succursale dans le Vieux-Montréal.

Situé sur la rue Notre-Dame Ouest, le restaurant de cuisine vietnamienne, lancé par Lise Dang, son mari, ses parents et sa cousine il y a sept ans, compte maintenant à son bord Jonathan Ly Dang, un des membres de l’équipe du restaurant familial SAO SAO depuis 12 ans.

L’ambiance décontractée et le décor estival aux teintes pastel présenteront bientôt une murale de l’artiste d’art de rue Mateo. Tout comme pour Le Petit Sao de Pointe-St-Charles, le design du local a été réalisé par Jean-Paul Belmont, copropriétaire et ancien dirigeant d’une firme de logiciels en architecture, et il est inspiré de la ville côtière de Hoi An au Vietnam.

«Pour le restaurant, l’idée était de créer une atmosphère chaleureuse et gourmande en créant des formes arrondies, des couleurs chaudes et douces, ainsi qu’un éclairage dynamique le jour et chaleureux le soir pour un 5@7 asiatique après le travail. Pour notre mur à l’entrée, nous avons fait venir un artisan local pour obtenir un rose vieilli comme dans la ville de Hoi An notre inspiration», explique dans un communiqué Jean-Paul Belmont.

Au menu?

Plusieurs classiques de Mama Thi qui ont fait la réputation du restaurant et des nouveautés végétariennes! Les plus prisés sont les célèbres nems roulés à la main par Mama Thi. «Elle seule est capable de les rouler correctement, c’est une technique assez complexe, explique Jonathan Ly Dang. Elle en roule environ 1 200 par semaine, donc si vous souhaitez en déguster à la succursale du Vieux-Montréal, il faut venir le jeudi et le vendredi, car le samedi, j’en ai plus», rajoute-t-il.

Plusieurs plats vietnamiens déposés sur une table avec la silhouette d'un homme qui prend un ravioli avec une baguette.
Photo: Maryse Deraîche/Métro

La salade de papaye verte est fraîche et croquante; une entrée parfaite à partager pour ouvrir doucement l’appétit. Quant à la pho, elle est sensationnelle : savoureuse, parfumés et garnie de nouilles de riz, de coriandre, d’oignons, de fèves germées et de basilic thaï. Et pourquoi ne pas faire plaisir aux palais amateurs d’épices en choisissant le bouillon saté épicé à la citronnelle?

Soupe tonkinoise déposée sur une table avec d'autres plats en arrière plan
Photo: Maryse Deraîche/Métro

Ce restaurant vietnamien est devenu un incontournable au fil des années grâce à son offre de cuisine traditionnelle revisitée et colorée.

Le menu du Petit Sao regorge d’options végétariennes en plus de proposer des «zoodles» (spirales de courgette) au lieu des nouilles de riz pour un choix sans féculent. Le bol de l’île est quant à lui un plat composé des aliments préférés des clients. «Nous avons fait un sondage auprès de notre clientèle pour la composition des bols du chef. Nous leur avons demandé d’indiquer leurs aliments préférés et nous avons réalisé le bol de l’île à partir des résultats», raconte Jonathan. Il comprend une panoplie de légumes, dont les edamames et l’avocat qui ont été les grands gagnants du sondage. Le tout est accompagné de la nouvelle vinaigrette crémeuse légèrement épicée à la mangue.

Bol de nourriture vietnamienne
Photo: Maryse Deraîche/Métro

Nouveautés à emporter

Le Petit Sao du Vieux-Montréal propose des boîtes à pique-nique parfaites pour les lunchs au parc. Pour 16,50$, les clients ont accès à deux choix : la boîte Banh mi qui comprend un Banh mi, une salade saïgonnaise et un dessert Chè thai ou des chips de crevettes ou encore, la boîte à tapas qui elle comprend six raviolis au poulet et à la coriandre, un rouleau printanier, une salade saïgonnaise et un dessert Chè tahi ou des chips de crevettes.

Une p’tite broue

«Les accords vin et mets sont souvent difficiles à faire avec les plats asiatiques, nous avons donc misé sur des accords avec des bières», dit Jonathan. Parmi la sélection proposée on trouve des importations telles la Kirin Ichiban, une bière californienne de type Lager dotée d’une pointe d’amertume et brassée uniquement avec de l’orge maltée et des houblons européens. Le Québec est également bien représenté grâce à la présence de Oshlag, de 4 Origines, de Drav, de Cirka et plusieurs autres.

Le Petit Sao, 237 rue Notre-Dame Ouest, à Montréal

Articles similaires