Vins et plaisirs
05:00 20 novembre 2020 | mise à jour le: 20 novembre 2020 à 10:34 temps de lecture: 4 minutes

Des vins pour le réconfort automnal

Des vins pour le réconfort automnal

 

Le mois de novembre appelle des vins qui procurent une certaine chaleur, qui réconfortent et permettent de nous évader. On cherche du plaisir en bouche, des saveurs qui nous font vibrer. Les suggestions de cette semaine vont tout à fait dans ce sens. Des vins à la texture voluptueuse, des blancs exotiques, un rosé gourmand ou des rouges chaleureux, voici de quoi adoucir la fraîcheur qui s’est installée.

Fontanafredda Chardonnay Langhe 2019 

Du même producteur qui nous donne le Barolo, ce chardonnay piémontais égayera votre mois de novembre! Ses notes exotiques (litchi, yuzu, citrus) et florales ramèneront le soleil. Un chardonnay qui est loin de ceux, souvent boisés, du Nouveau-Monde. D’une belle élégance, juste assez de rondeur et doté d’une persistance en bouche, on l’imagine avec un plat de volaille, de poisson, ou encore, pour rafraîchir, avec notre soupe aux épices à steak.

Vin blanc
Italie
Code SAQ: 14128582
Prix: 18$

Carrelot des Amants

Vin d’apéro, mais aussi de gastronomie, le rosé peut se faire polyvalent et accompagner plusieurs plats. Prenez ce délicieux Carrelot des Amants. Un des meilleurs rosés pour le prix. D’un joli rose saumoné, il laisse échapper des notes de fruits rouges, de sucre d’orge, de pêche et d’orange. Fait de cépages bordelais, auquel on a jouté une petite quantité de cépage local (abouriou), le vin a du caractère. Il accompagnera à merveille un plateau de charcuteries, des tacos au saumon, ou des pâtes à la tomate.

Vin rosé
France
Code SAQ: 620682
Prix: 12,90$

Fontanário de Pegões Palmela 2019

Transportons-nous maintenant au Portugal pour découvrir un des meilleurs vins rapport qualité/prix sur le marché. Élaboré à partir d’un monocépage local (castelao). En bouche, il dévoile des notes de cerise noire, de fraise confite, de chêne (subtiles) et d’épices. D’une belle souplesse en bouche, avec des tanins de velours, on est ravi de son élégance. Accompagné d’un osso buco de porc ou d’un médaillon de bœuf,  il réconforte! Servir un peu frais.

Vin rouge
Portugal
Code SAQ: 10432376
Prix: 12,95$

Head High Pinot Noir Sonoma Coast 2018

Amateurs de pinots, voici une découverte qu’il ne faut pas rater! Head High est le vin d’entrée de gamme du vignoble Price Family Vineyards and Estates. En bouche, le vin tapisse le palais. La texture est riche et les notes sont complexes. Avec une finale qui rappelle le sous-bois; c’est la fraîcheur de l’automne en bouche! Idéal avec une poitrine de canard sauce canneberges, ou même de la dinde rôtie avec des atocas.

Vin rouge
États-Unis
Code SAQ: 14550556
Prix: 24,95$


Soupe aux épices à steak

Bol de soupe aux pommes de terre avec un morceau de pain

Portions: 4

INGRÉDIENTS

  • 1 oignon
  • 3 moyennes pommes de terre (voir note)
  • 7,5 ml (1/2 c. à soupe) huile d’olive
  • 5 ml (1 c. à thé) épices à bifteck
  • 500 ml (2 tasses) restes de viande cuite (au choix), en dés
  • 5 ml (1 c. à thé) moutarde de Dijon
  • 1 l (4 tasses) bouillon de poulet réduit en sodium
  • 500 ml (2 tasses) eau
  • 500 ml (2 tasses) kale (chou frisé), haché

PRÉPARATION

  1. Hacher l’oignon et couper les pommes de terre en dés.
  2. Dans une grande casserole, chauffer l’huile à feu moyen-vif. Ajouter l’oignon et les épices. Cuire 1 minute.
  3. Ajouter la viande et poursuivre la cuisson 5 minutes ou jusqu’à ce que l’oignon soit bien doré.
  4. Ajouter la moutarde et mélanger pour bien enrober la viande.
  5. Ajouter le bouillon, l’eau et les pommes de terre. Porter à ébullition. Réduire à feu moyen-doux et laisser mijoter de 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que la pointe d’un couteau s’insère facilement dans la chair des pommes de terre.
  6. Incorporer le kale dans la soupe et servir avec du pain frais.

NOTE: Choisir des pommes de terre blanches ou nouvelles pour cette soupe, deux variétés à la pelure mince qu’il n’est pas nécessaire de peler. Une belle astuce antigaspillage!

 

 

 

 

 

 

Recette tirée du livre Petit prix, par Geneviève O’Gleman (Les Éditions de l’Homme 2020)


Articles similaires