Vacances

De La Havane à Viñales, hors des tout-inclus

De La Havane à Viñales, hors des tout-inclus
Photo: Amélie Revert/MétroVallée de Viñales

L’île de Cuba est une merveille des Caraïbes et elle mérite qu’on prenne le temps de découvrir ses habitants et sa culture, loin des complexes hôteliers.

Voici quelques conseils pour planifier une semaine au soleil riche en aventures, partagée entre La Havane, capitale cubaine, et Viñales, petite ville de campagne située à l’ouest de l’île.

À l’arrivée

À peine plus de quatre heures après avoir décollé de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, l’arrivée à La Havane est dépaysante.

Des dizaines de taxis attendent les voyageurs, dont de nombreuses voitures américaines datant d’une autre époque – celle d’avant l’embargo des États-Unis, qui dure depuis 1962.

On se rend compte assez vite que le temps est suspendu à Cuba: absence de publicités, architecture surannée et rythme de vie à mille lieues de ce qu’on connaît ici.

Le charme cubain

L’accueil des résidants de la casa particular, retenue dans Centro Habana, est chaleureux et bienveillant, à l’image des Cubains. Le quartier est sûrement le meilleur point de départ pour visiter La Havane.

Parmi les incontournables, on retient les promenades sur le Malecón, dans Habana Vieja et le Vedado, un passage au Callejon de Hamel ou encore au Musée des Beaux-Arts.

Les activités touristiques et culturelles foisonnent, mais les meilleures balades seront sûrement celles recommandées par les hôtes. Rien de tel que de se perdre dans les rues au charme vieillot de Centro Habana au coucher du soleil et de finir sur le Malecón pour déguster un rhum (ou deux).

Accessibles en bus ou en taxi depuis La Havane, la plage à Megano, à Santa María del Mar, permet de se ressourcer dans les eaux azurées du détroit de Floride. C’est d’ailleurs l’endroit idéal pour se délecter de langoustes et de poissons grillés.

De retour en ville, des attroupements de Havanais sur certaines places publiques intriguent.

La connexion à l’internet n’est effectivement pas disponible partout, et il faudra se procurer une carte d’accès à la navigation pour pouvoir prendre des nouvelles du monde.

La nuit tombée, c’est le moment de se laisser aller à quelques pas de danse et à la fête locale, dont seuls les Cubains ont le secret.

Changement de décor

Après le tumulte de la ville, direction Viñales en autobus ou en taxi collectif. Cette petite ville colorée se situe au milieu des mogotes, genre de collines escarpées, et à distance raisonnable des plages de cayo Jutias et cayo Levisa.

Le cadre est magnifique pour se lever aux aurores et regarder, mais aussi écouter, le spectacle du lever du jour.

Le meilleur moyen de découvrir le parc national de Viñales est de réserver une excursion, mais pas n’importe laquelle.

Celle proposée en français par la ferme écologique L’Armonia vaut vraiment le coup.

Balade à cheval, visite de champs et de séchoir à tabac, découverte de la flore cubaine grâce au jardin en permaculture de la ferme, dégustation de café et point de vue magique sur la vallée en sirotant un mojito et en fumant un puro (cigare artisanal)… Mélissa, Perico et Nenuco savent choyer les visiteurs.

À Viñales, l’hospitalité des casas particulares est exceptionnelle et on y mange de très bons plats typiques, comme du poulet et des bananes plantains frites.

Avant la fin des vacances, n’oubliez pas de goûter aux daiquiris et aux piñas coladas: le rhum cubain est incroyable!


Quelques conseils

  • Réservation
    Il est possible de réserver les casas particulares sur Airbnb. Cela est recommandé durant la saison touristique.
  • Wi-Fi
    Les cartes internet se trouvent dans les réceptions d’hôtel ou les boutiques Etecsa.
  • Monnaie locale
    La monnaie locale pour les touristes est le CUC, disponible dans les bureaux de change et certains distributeurs. Attention à ne pas se faire avoir avec l’autre devise, le CUP, dont la valeur est moindre.
  • Achat
    Tout se négocie, ou presque!
  • Ferme écologique L’Armonia
    Pour réserver une excursion, contacter Mélissa à yoany92@nauta.cu