Vacances
08:22 25 septembre 2020 | mise à jour le: 25 septembre 2020 à 08:28 temps de lecture: 3 minutes

La quarantaine obligatoire en revenant de voyage, ça implique quoi?

La quarantaine obligatoire en revenant de voyage, ça implique quoi?

Vous planifiez partir en voyage en dehors du pays d’ici les prochaines semaines? Ça implique qu’à votre retour, vous devrez vous mettre en quarantaine pendant 14 jours au cas où des symptômes reliés à la covid-19 se manifesteraient. Mais qu’est-ce que cette quarantaine implique au juste?

Évidemment, ça engage à rester à la maison et ne pas en sortir. Toutefois, le gouvernement du Canada a émis des consignes très précises sur quoi faire et ne pas faire tout au long de cet isolement obligatoire.

Une ancienne loi plus pertinente que jamais

Le Canada possède une loi appelée « Loi sur la mise en quarantaine » et elle en vigueur depuis décembre 2006. Pourtant, c’est aujourd’hui qu’on en entend parler plus que jamais.

Avec l’arrivée de la covid-19, un décret a été émis nous obligeant à nous isoler en revenant de voyage, à indiquer nos coordonnées et à surveiller notre état de santé.

Toutes ces tâches peuvent éventuellement être vérifiées par un membre de l’État, et si l’on ne s’y conforme pas, des sanctions assez désagréables peuvent être appliquées.

Les permissions et interdictions durant l’isolement

Le gouvernement est très clair sur les interdictions d’une quarantaine : impossible de sortir de sa résidence, sauf pour obtenir de l’assistance médicale. Pas question non plus de recevoir quelconque invité à la maison.

Par contre, c’est permis d’utiliser les espaces communs d’où l’on demeure à condition d’éviter tout contact avec ceux qui n’ont pas voyagé avec vous, de tout désinfecter après votre passage et de porter un masque si les 2 m de sécurité ne peuvent être respectés.

C’est important de noter que la période de 14 jours de confinement doit être recommencée si des symptômes surviennent à n’importe quel moment de celui-ci.

En gros, il faut user de son jugement et ne pas faire quoi que ce soit qui pourrait favoriser la transmission du virus à qui que ce soit.

Bien que les voyages non essentiels ne soient toujours pas recommandés, certaines compagnies aériennes prévoient augmenter leur offre de destinations proposées comme c’est le cas avec Air Transat.

Un document de rappel de deux pages a été mis au point par l’agence de la santé publique du Canada et est disponible pour être téléchargé en format PDF sur le site du gouvernement.

 

Articles similaires