Vacances
12:00 5 juillet 2010 | mise à jour le: 7 janvier 2014 à 20:12 temps de lecture: 6 minutes

Activités et escapades spontanées à moins de deux heures de Montréal

La saison estivale, synonyme de vacances et de liberté, est la période idéale pour partir à l’aventure une journée ou deux pour décrocher et changer d’air. Mais que faire sans trop s’éloigner de la métropole et sans un budget colossal?

Métro vous propose quelques idées pour vous évader de votre quotidien à moins de deux heures de chez vous. Alors en voiture, c’est un départ!

  • Le Chemin des Cantons

Les Cantons de l’Est sont bien connus pour sa fort intéressante Route de Vins, Mais un autre petit bijou s’y cache : le Chemin des Cantons. Il est possible de rouler une journée complète sur ce chemin qui serpente les plus beaux villages de la région. Ici, on sort de la grande route et on emprunte en voiture de magnifiques sentiers. Vieux magasins généraux, pittoresques villages et antiquaires ponctuent la balade. On s’arrête à North Hatley, Stanstead, Magog et Saint-Benoît-du-Lac.

Site historique de Terrebonne à moins de 30 minutes de la métropole. On s’y rend pour faire une petite promenade en plein air. On butine dans les boutiques gourmandes du Vieux-Terrebonne avant de goûter à nos trouvailles lors d’un pique-nique. On ne manque pas de terminer la soirée dans un resto de la vieille ville ou devant un spectacle du théâtre du Vieux-Terrebonne.

  • École de parachute Voltige 2001

Un après-midi en parachute, ça vous dit? En couple ou en gang, une visite à l’école Voltige 2001, près de Joliette, assure des sensations fortes! Il y a probablement plusieurs écoles du genre autour de Montréal, mais comme c’est la seule qu’on a déjà essayée, c’est celle-là qu’on recommande ici! L’équipe est sympathique, et vous pourrez effectuer un saut en tandem après quelques minutes d’explications. Ce n’est pas donné, mais si vous avez quelques dollars (!) de plus à dépenser, on vous suggère fortement de repartir avec le DVD de votre expérience! (Notez qu’il vous faudra réserver votre place à l’avance…)

4680 rue Principale
Joliette, QC J0K 1K0, Canada
(450) 752-0385

  • Le Village québécois d’antan

Envie d’échapper au bruit, à la pollution et au stress de la ville? Une solution s’impose par elle-même : faire un retour au 19e siècle au Village québécois d’antan de Drummondville. Les amants d’histoire ou d’antiquités seront servis, tout comme les tripeux de musique traditionnelle ou ceux qui souhaitent simplement prendre l’air sur un joli site animé. On y trouve plusieurs dizaines de bâtiments d’époque, en plus d’une ferme, du Parc de l’Imaginaire et de d’autres attraits variés. On pourra en profiter pour acheter différents produits artisanaux : pains, beignets, confitures, tricots et autres ou se faire photographier à l’ancienne.  Et jusqu’au 21 août, on suggère de terminer la soirée avec le spectacle AO La fantastique légende.

1425 Rue Montplaisir
Drummondville, QC J2B 7T5, Canada
(819) 478-1441

  • Du kayak au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Pour une journée en plein air pas trop loin, le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles à Sainte-Rose offre la possibilité de faire du kayak, du canot, du rabaska ou du pédalo pendant une journée dans la «vie sauvage» du Parc. En plus de profiter de l’habitat naturel, des marécages et des berges, vous pourrez aussi taquiner le poisson. La rivière héberge l’achigan à petite bouche, le brochet, le maskinongé, le doré, la perchaude, la barbue, le poisson castor, le lépisostée osseux, le crapet-soleil. Une journée nature à mois d’une heure de la métropole. Le meilleur des deux mondes!
Plus au sud de l’île, le parc national des Îles-de-Boucherville offre à peu près la même chose. Une autre option intéressante!

Pour se dégourdir les jambes et bouger un peu le
week-end venu, quoi de mieux que d’aller grimper aux arbres, voler en
tirolienne et marché sur des ponts suspendues? Près de Montréal, il y a
un parc récréatif à Mirabel, un autre à Drummondville et un autre encore
au Lac Mégantic. Par contre, il faut réserver un peu à l’avance.

  • Promenade à vélo aux abords du canal Rideau

Le
Canal-Rideau,  avec ses 45 écluses, est le plus vieux canal encore
utilisé en Amérique du Nord. Le Sentier de la capitale, c’est plus de
220 kilomètres de sentiers récréatifs reliant des espaces naturels, des
parcs et des jardins fleuris et des musées et aux attractions. Vous
pourrez soient apporter vos bécanes ou en louer sur place.

Tourisme gourmand
Plusieurs régions du Québec ont leur circuit gourmand. Pour les amoureux du terroir québécois, ces circuits sont fort intéressants et l’été est sans contredit la saison idéale pour goûter aux produits de chez nous.

Sur plus de 194 km de route, le Circuit du Paysan, circuit champêtre au sud-ouest de la Montérégie permet aux artisans, vignerons, maîtres cidriculteur, agriculteurs, éleveurs, chefs cuisinier et aubergistes de partager leur connaissance de la région ainsi que le savoir-faire. Situé au piedmont des Adirondacks, le Circuit du Paysan longe la frontière américaine entre la rivière Richelieu et le lac Saint-François.

La région de Lanaudière offre différents chemins pour ceux et celles qui désirent voir la campagne autrement. Il est possible de déguster un vin lanaudois, faire la rencontre de bisons, découvrir les secrets des moutons, récolter vous-même les produits de la ferme, démystifier le monde des abeilles ou en apprendre davantage sur les nombreuses sortes de plantes et de fleurs.

La Route des vins des Cantons-de-l’Est est à faire une fois dans sa vie. Les Cantons-de-l’Est sont un peu l’Alsace du Québec! La découverte s’étend sur 120 kilomètres de route, un parcours jalonné d’étapes, Derrière les panneaux de signalisation qui parsèment la route, se cachent des haltes: dégustations de vins, produits du terroir, visites, pique-niques champêtres, ateliers d’artistes, activités de plein air, bons restos, auberges, accueillants producteurs… Une partie de la route peu aussi se faire à vélo. Quatre circuits sont proposés : le patrimoine anglo-saxon, le berceau de la viticulture, les villages pittoresques et vins et culture. Et la nuit venue, plusieurs campings parsèment la Route pour y cuvée son bon vin!

Pour d’autres informations sur l’agrotourisme au Québec, c’est ici.

Articles similaires