Automobile

Retour aux sources avec le Nautilus de Lincoln

Retour aux sources avec le Nautilus de Lincoln

Cette année, Lincoln a décidé de recommencer à donner des noms à ses modèles et tenter du même coup de faire oublier l’appellation alphanumérique que tout le monde détestait. Le MKX devient donc le Nautilus. Ainsi, graduellement, tous les modèles MK seront renommés.

Bien que le modèle Nautilus ne soit pas un tout nouveau, il reprend les dernières tendances de Lincoln. Il est ainsi équipé d’un moteur turbo et d’une transmission à huit rapports pour remplacer le moteur V6 de 3,7 litres à six rapports du MKX. Il y a d’abord un moteur de quatre cylindres, de deux litres et de 245 chevaux, qui se retrouve aussi dans le Ford Escape comme mécanique de base. En option, l’acheteur pourra également choisir le moteur V6 de 2,7 litres Ecoboost de 335 chevaux et 380 lb-pi de couple, qui donne plus de punch à ce véhicule assez imposant.

Sans être aussi prompt et intéressant que le moteur V6 qui est, à notre avis, le moteur qui sied le mieux au Nautilus, le moteur de 4 cylindres se débrouille bien. Il est silencieux avec ce qu’il faut de puissance.

Physiquement, le Nautilus est très élégant. Il arbore une nouvelle calandre qui lui donne de la maturité et de la classe sans tomber dans le clinquant, un défaut de bien des modèles américain. La silhouette est bien tendue, contemporaine et internationale. Les roues de 21 pouces de notre modèle d’essai ajoutent une certaine prestance sur la route.

Prête pour affronter nos routes
Lincoln équipe le Nautilus d’une suspension adaptative, qui lui confère une tenue de route compétente, même si le fabricant mise davantage sur le confort que sur la performance absolue.

Parmi les autres fonctionnalités de série proposées, citons le chargement sans fil pour téléphone cellulaire, un écran de 12,3 pouces, un rétroviseur sans cadre, des phares antibrouillard à DEL, des feux de virage et un lave-caméra de recul.

Le Nautilus est également disponible avec la suite de sécurité active Lincoln Co-Pilot 360, qui comprend des feux de route automatiques, une surveillance des angles morts avec alerte du trafic transversal, une croisière adaptative, une alerte et un maintien de la voie et un système d’aide pré-collision permettant un freinage automatique en urgence de série pour la première fois.

Il est facile de mettre plus de 10 000$ d’équipements en option si vous allez piger dans la liste très exhaustive de Lincoln.

Une tenue de route de bon aloi
Sur la route, il y a peu de bruits de vent, ce qui confère un habitacle silencieux pour profiter de l’excellent système audio Revel. L’habitacle revêt un certain niveau de luxe, mais celui-ci n’est pas à la hauteur des concurrents allemands qui demeurent la référence dans ce domaine. De plus, l’écran tactile de 8 pouces est petit par rapport aux standards de luxe d’aujourd’hui qui se situent à environ 12 pouces. Néanmoins, l’interface de Ford Sync 3 se compare aux meilleures technologies du moment.

En terminant, il faut quelques jours pour s’habituer aux changements de rapports à bouton à droite du volant.
https://www.benoitcharette.com

Forces

  • Un style contemporain
  • Un habitacle silencieux
  • Technologie de pointe (Ford Sync 3)

Faiblesses

  • Plus confortable que performant
  • Présentation intérieure un peu terne
  • Moteur de quatre cylindres

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *