Carrières
10:35 5 avril 2018 | mise à jour le: 5 avril 2018 à 10:35 temps de lecture: 4 minutes

Quatre arguments 
pour le télétravail

Quatre arguments 
pour le télétravail
Photo: Getty Images/iStockphotoMan with good vibes sitting on the floor

Pour éviter la congestion routière, pour mieux contrôler leur emploi du temps ou pour concilier travail et vie de famille, de nombreux Québécois travaillent à domicile quelques jours par semaine. Mais comment convaincre son patron? Voici quatre arguments imparables.

Les télétravailleurs 
sont plus productifs
Les études le prouvent: les télétravailleurs atteignent souvent un niveau de productivité supérieur à celui de leurs collègues travaillant en entreprise. La plus récente enquête à ce sujet, menée par le groupe Polycom réalisée une douzaine de pays, confirme ce que disaient déjà les recherches d’Anne Evans en 1993: les travailleurs à domicile ou les nomades numériques perdent moins de temps au cours d’une journée et s’assurent de travailler de l’endroit où ils sont le plus 
efficaces, ce qui augmente leur productivité.

Les télétravailleurs 
sont plus fidèles
Permettre le travail à distance serait une excellente manière de retenir les talents. Heureux de son horaire et de la souplesse de son travail, le télétravailleur demeure fidèle à son employeur et fait preuve d’un meilleur engagement envers l’entreprise.

Les télétravailleurs 
permettent des économies
En permettant de réduire les espaces de bureau, le télétravail fait considérablement baisser les coûts liés à l’immobilier! Dans les meilleurs cas, comme celui de l’entreprise américaine ARO, cela permet à une compagnie de croître sans avoir à agrandir ses installations. Au Québec, TELUS a pu retrancher un million de pieds carrés d’espace de bureaux dans ses immeubles après avoir instauré une vaste politique de télétravail.

Le télétravailleur continue de faire partie de l’équipe
Participer aux réunions, en personne ou par Skype, voilà une tâche dont le télétravailleur s’acquitte avec joie. Même les télétravailleurs à temps plein sont encouragés à passer quelques heures par semaine dans les bureaux de l’entreprise et ne s’en privent pas.

«[Le télétravailleur doit] aviser ses collègues lorsqu’il travaille à domicile, et être facile à joindre par téléphone, par courriel ou autrement. Il doit également préciser sur sa boîte vocale la façon 
de le rejoindre.» –Consigne émise par Desjardins à ses employés

Des trucs pour maintenir la communication entre collègues

Garder le contact avec les collègues pendant les journées de télétravail est un jeu d’enfant avec les outils technologiques d’aujourd’hui, mais sachez que votre employeur 
exigera de vous un comportement de communicateur exemplaire.

Chez Desjardins, par exemple, la consigne est claire: le télétravailleur doit «aviser ses collègues lorsqu’il travaille à domicile, et être facile à joindre par téléphone, par courriel ou autrement. Il doit 
également préciser sur 
sa boîte vocale la façon 
de le rejoindre».

De nombreux employeurs s’attendront aussi à ce que vous respectiez les horaires de votre service, histoire d’être en communication avec les collègues ou avec les clients pendant le quart de travail habituel.

N’hésitez pas à proposer des vidéoconférences au besoin (sur Skype, 
Hangout, Facetime ou même par l’entremise 
des réseaux sociaux).

Rendez un maximum de vos documents de travail disponibles aux collègues qui pourraient avoir besoin de les consulter. À cet égard, Dropbox ou Google Drive seront vos meilleurs alliés, et WeTransfer vous servira à envoyer des fichiers plus lourds.

Les employeurs ayant choisi d’instaurer le télétravail à grande échelle, comme TELUS et la Banque Royale, suggèrent aussi à leurs employés de maintenir une conversation qui va au-delà de leurs tâches. Prenez le temps de parler au téléphone avec votre patron, qui vous tiendra informé des projets en cours et des développements potentiels. Ainsi, vous ne raterez rien des occasions qui pourraient être à votre portée et vous vous assurerez de conserver une bonne compréhension de ce qui stimule les troupes au bureau.

Articles similaires