Carrières
18:28 9 décembre 2012 | mise à jour le: 9 décembre 2012 à 18:29 temps de lecture: 5 minutes

Comportement exemplaire pour un party réussi

Comportement exemplaire pour un party réussi
Photo: MétroLe party de Noël est l’occasion parfaite pour discuter avec des collègues à qui on a rarement la chance de parler.

Patron, bar ouvert et espace confiné : la recette d’un désastre annoncé. Voici quelques conseils pour que cette soirée festive ne se transforme pas en cauchemar.

Le party de Noël du bureau est une des rares occasions où vous pouvez lâcher votre fou durant les heures de travail. Cela dit, la frontière peut être mince entre s’amuser et se comporter grossièrement. «Le principal, c’est de rester digne, affirme la spécialiste de l’étiquette Jo Bryant, l’autorité en la matière au Royaume-Uni. Vous socialisez avec vos collègues, mais aussi avec vos patrons. Il faut faire bonne impression tout en ayant l’air détendu.»

Respecter les normes du bureau…
«Assurez-vous que vous avez l’air intelligent et bien mis, et que vous êtes en phase avec l’ambiance du bureau, fait-elle valoir. Si vous travaillez dans un environnement très corporatif, vous serez sans doute convié dans un endroit chic. Il faut donc vous habiller en conséquence.»

… sans trop en faire
«Si vous travaillez dans un bureau à l’atmosphère détendue, porter une tenue de gala quand tout le monde est en jeans ne sera pas approprié», nuance la spécialiste.

Porter quelque chose de différent…
«Ça vous aidera à faire la distinction entre le party de Noël et un lundi matin ordinaire, explique Mme Bryant. Vous voulez bien paraître, mais cela ne veut pas dire que vous devriez mettre quelque chose de vraiment inusité.»

… mais ne pas le porter au bureau le jour J
«Si tout le monde fait un effort pour se changer, faites la même chose», conseille-t-elle.

Circuler et socialiser
«C’est l’occasion parfaite pour discuter avec des gens à qui vous n’avez pas  nécessairement l’occasion de parler au quotidien, comme le grand patron», suggère-t-elle.

… sans avoir l’air arrogant
«Adaptez votre comportement. Alors que vous circulez dans la pièce, arrêtez-vous pour discuter avec ceux qui sont haut placés, mais n’ignorez pas ceux qui ont un poste de moindre importance.»

Impressionner sans se vanter…
«Ce n’est pas le moment de demander une augmentation ou de vous plaindre, poursuit-elle. Évitez de parler de travail, à moins que ce soit le patron qui se lance sur le
sujet. Vous pouvez poser des questions sur la famille ou les vacances de votre interlocuteur; ça lui permettra de vous voir autrement que comme un collègue.»

… et ne pas négliger ses collègues
«Ne négligez jamais votre équipe en passant tout le party avec d’autres personnes, rappelle la spécialiste. De la même manière, il ne faut pas vous coller vos collègues et être nerveux à l’idée de parler à d’autres.»

Boire sans s’enivrer…
«Maîtrisez-vous, avertit Mme Bryant. Il vous faut absolument éviter de boire davantage que vos compagnons. Vous ne devriez jamais être la personne la plus saoule du party.»

… et éviter de se faire remarquer
«Si vous constatez que vous êtes sur le point de perdre la maîtrise de vous-même et décidez d’arrêter de boire, n’en faites pas tout un plat. Restez tranquille et tentez de ne pas trop attirer l’attention. Commandez une eau minérale pour donner l’impression que vous buvez toujours.»

Le lendemain, il faut être à son affaire…
«Si vous travaillez le lendemain, arrivez à l’heure, soutient-elle. Prévoyez une journée calme, en espérant que vous n’aurez pas une réunion importante à 10 h.»

… et ne pas parler ouvertement de sa gueule de bois
«Ayez un visage neutre et soyez discret. Vous allez probablement avoir de la difficulté à passer la journée au bureau, mais n’en parlez pas. Personne ne veut le savoir, tout le monde se sent pareil.»

Conseil : éviter les flirts de party
En se laissant emporter par l’esprit des Fêtes et l’alcool, on peut finir un peu trop proche de ce collègue qu’on trouve mignon.

«Flirter avec un collègue est une chose qu’on regrette souvent le lendemain matin, souligne Jo Bryant. Ce n’est pas le genre d’histoire d’un soir que vous pouvez oublier facilement parce que, dès que vous êtes de retour au bureau, vous vous retrouvez devant votre erreur. Et si d’autres personnes s’en rendent compte, votre carrière pourrait en souffrir.

«Cela dit, l’amour pourrait fleurir, mais si une soirée de Noël bien arrosée ne peut déboucher que sur une histoire d’un soir, ça n’en vaut sans doute pas la peine.»

À éviter

  1. Les affrontements sous l’effet de l’alcool. Peu importe la tentation, ce n’est pas le moment de souligner vos différences avec un collègue. Laissez les autres avoir l’air fou.
  2. La danse en solo. Si tout le monde se fait aller le popotin sur le plancher de danse, très bien. Mais ne soyez pas la seule personne à danser trop longtemps.
  3. Les bons réflexes. En cette soirée, il vous faut parler aux bonnes personnes et passer du bon temps. Si vous faites une gaffe, tout le monde s’en souviendra.

Articles similaires