Carrières
16:01 7 février 2019 | mise à jour le: 7 février 2019 à 16:01 temps de lecture: 3 minutes

L’embarras du choix: entrevue avec une future étudiante du cégep

L’embarras du choix: entrevue avec une future étudiante du cégep
Photo: Getty Images

Alors que la date limite pour soumettre une demande d’admission au premier tour approche, Métro s’est entretenu avec Mathilde Boisvert, une élève de cinquième secondaire qui fera son entrée au cégep l’année prochaine.

Mathilde, sais-tu déjà quel métier tu aimerais exercer plus tard?
J’hésite encore entre deux domaines. J’aimerais travailler dans l’univers du cinéma, comme metteure en scène, par exemple. J’adore la photographie et j’ai un bon oeil pour réaliser de belles images. Sinon, la cuisine m’intéresse aussi. Comme ma mère travaille dans un restaurant, je suis très stimulée sur le plan culinaire. Cela dit, si je choisissais cette voie, je ne pense pas que je voudrais posséder mon propre restaurant, parce que c’est trop stressant. Je me vois plutôt travailler dans un service de traiteur.

As-tu identifié quelques programmes qui pourraient te convenir?
Le diplômes d’études collégiales en photographie du cégep du Vieux-Montréal m’intéresse beaucoup, tout comme la technique en diététique du Collège de Maisonneuve.

Comment as-tu découvert ces deux programmes?
Je suis allée visiter différents cégeps lors de journées portes ouvertes. À l’école, nous avons aussi reçu des dépliants de différents établissements. J’ai également fait mes propres recherches sur l’internet.

Et pourquoi as-tu choisi ces deux programmes plus précisément?
Le cégep du Vieux-Montréal est le seul collège francophone sur l’île de Montréal à offrir un DEC en photographie. Et quand je suis allée le visiter, je trouvais que l’atmosphère avait l’air agréable. Il y a beaucoup d’activités parascolaires et je peux facilement m’y rendre en autobus. Quant au Collège de Rosemont, il se trouve à 15 minutes de marche de chez moi. Et il est le seul cégep à Montréal à offrir le programme de diététique. L’accessibilité était vraiment un critère important pour moi. J’ai la chance d’habiter à Montréal, où l’offre est abondante et diversifiée. Je sais qu’il y a de bons programmes en région aussi, mais je ne suis pas prête à déménager pour le moment.

S’il advenait que tu sois acceptée dans les deux programmes, lequel choisirais-tu?
Pour l’instant, je ne le sais pas. Mais je vais bientôt rencontrer le conseiller en orientation de mon école pour m’aider à prendre une décision.

As-tu un plan «C», au cas où le pire des scénarios se produisait et que ta demande était refusée par les deux établissements?
Oui! Je m’inscrirais sans doute au DEC en arts, lettres et communication du Collège de Rosemont. Le programme offre un profil cinéma qui semble intéressant. Mais comme j’ai de bons résultats scolaires, je suis assez confiante d’être acceptée au premier tour.

Comment envisages-tu ton passage du secondaire vers le cégep?
Je trouve ça un peu angoissant, parce que je ne connais personne qui étudie présentement au cégep et que je ne sais pas encore dans quel établissement mes amis se retrouveront. À l’école, on nous parle un peu de la transition, mais ça demeure très abstrait. J’imagine qu’il me faudra une certaine période d’adaptation avant de me sentir à l’aise. Mais ça ne m’empêche pas d’avoir très hâte!

Articles similaires