Art de vivre

L’amour au travail: oui ou non?

L’amour au travail: oui ou non?
Photo: Getty Images/iStockphotoEnviron 12 % des répondants de l’étude ont eu ou ont actuellement un partenaire amoureux au travail.

Hier, ADP Canada dévoilait les résultats de son enquête sur les relations amoureuses en milieu de travail et les chiffres démontrent que la culture du secret règne au sein des entreprises canadiennes.

Cette nouvelle étude révèle que plusieurs Canadiens trouvent l’amour au travail, mais que beaucoup préfèrent garder cette relation secrète. En effet, 45 % des personnes qui vivent une relation amoureuse au travail l’ont cachée à au moins une personne, alors que 27 % l’ont dissimulée à tous leurs collègues.

Cette culture du secret est attribuable en partie à la peur de subir des sanctions et à l’incompréhension des politiques en milieu de travail. L’étude a plus précisément révélé que les Canadiens sont plus susceptibles de cacher une relation amoureuse aux ressources humaines (37 %) et à la direction (40 %) qu’à leurs collègues, et environ la moitié des participants (49 %) ont affirmé que leur entreprise n’avait pas de politique officielle concernant les relations amoureuses au travail. Ce pourcentage est encore plus élevé au Québec, où 65 % des sondés ont déclaré qu’il n’existait pas de politique claire sur le sujet dans leur entreprise.

Ces résultats pourraient laisser supposer une réticence relativement aux relations amoureuses au travail, mais au contraire, la majorité (83 %) y est ouverte et croit que l’amour entre collègues devrait être autorisé.

ADP est un important fournisseur de solutions d’impartition commerciales proposant des services en matière de ressources humaines, de paie, d’impôt et d’avantages sociaux depuis plus de 60 ans. Ils ont mandaté la firme de sondages Léger pour réaliser cette étude.

Articles similaires